Mar
01

Votez pour un lichen national

dimanche 1 mars 2020 | Publié par

Suivi : Consultez les résultats du vote sur le site du Musée canadien de la nature.

Votez pour un lichen national! Sous l’égide du Musée canadien de la
nature, ce projet vise à faire connaître l’importance des lichens.
[image: Collage d’images de lichens]

 

*Ottawa, 26 février 2020* – Passons au vote ! Des scientifiques qui se
passionnent pour l’importance des lichens au Canada invitent la population
à élire une espèce nationale. Les votants auront jusqu’au 20 mars pour
choisir un lichen parmi une liste de sept candidats en visitant
* nature.ca/votelichen *.

Les scientifiques soulignent que les lichens sont diversifiés et importants
sur le plan écologique. Le Canada est un des pays au monde dotés de la plus
grande biomasse de lichen. Parés de noms évocateurs tels que bryorie
crin-de-cheval, xanthorie élégante ou cladonie étoilée, les lichens sont
très diversifiés. Ces organismes uniques en leur genre—en partie
champignon, en partie algue ou cyanobactérie—occupent une niche importante
dans le monde naturel.

« Il existe plus de 2500 espèces de lichens au Canada et ce vote vise à
faire mieux connaître ce groupe exceptionnel d’organismes, explique Troy
McMullin, Ph. D., chercheur et lichénologue au Musée canadien de la
nature, qui facilite le projet. Les environnements où les lichens abondent,
la forêt boréale et le milieu arctique-alpin, couvrent la majeure partie
des terres émergées du Canada. »

Les lichens sont parmi les premiers à coloniser la roche nue; ils
préviennent l’érosion en stabilisant le sol. Certaines espèces contribuent
à fixer l’azote atmosphérique dans le sol et sont la principale source
d’alimentation des caribous pendant l’hiver. Les lichens fournissent
nourriture, abri et camouflage à d’autres animaux et entrent dans la
composition de teintures et de médicaments traditionnels. Ils sont
également des indicateurs biologiques de la qualité de l’air.

« Les lichens sont d’excellents indicateurs de la pollution de l’air,
indique Troy McMullin. Comme les canaris des mines de charbon, certaines
espèces sont très sensibles aux polluants atmosphériques. D’autres sont
signes d’intégrité écologique, car elles ne se rencontrent que dans les
environnements qui n’ont pas été perturbés depuis longtemps, comme les
forêts anciennes. »

Les sept lichens en lice répondent aux critères suivants : ils sont
répandus au Canada et plus communs au Canada qu’ailleurs; on peut les
reconnaître facilement; ils sont beaux; ils jouent un rôle écologique
important. Un ou plusieurs spécialistes se sont faits les champions de
chacun des candidats et le décrivent de façon à le faire valoir comme
lichen national.

Cette initiative de vote national s’inscrit dans un projet plus vaste que
McMullin a facilité avec d’autres spécialistes des lichens du pays :
désigner un lichen officiel pour chaque province et territoire.

La formule de vote comprend des descriptions et des photos des lichens
proposés. On peut y accéder sur le site du Musée canadien de la nature. Le formulaire de vote est très simple et comporte que deux questions. Hâtez-vous, le vote se termine le 20 mars 2020!

Catégories : Nouvelles

Exprimez-vous! Laisser un commentaire...