Adj. : Trois fois pinnatiséqué.
Adj. : Se dit d'un organisme dont les cellules comptent trois jeu de chromosomes (3n).
Adj. : À trois ailes.
Adj. : À trois angle aigus ou saillants.
Adj. : Se dit d'un organe de section triangulaire, puisqu'il présente trois angles saillants séparés par trois faces planes, ou quelque peu concaves.
Adj. : À trois sépales.
Adj. : Divisé en trois segments.
Adj. : Divisé en trois segments.
Adj. : À trois graines.
Adj. : À trois spores.
Adj. : À fleurs formant trois épis.
Adj. : Qui porte trois étamines.
Adj. : À trois stigmates.
Adj. : À trois styles.
Nom fém. : voir trimorphisme.
Adj. : Ayant trois cotylédons soudés sur la moitié de leur longueur.
Adj. : Trois fois divisé en trois segments.
Nom fém. : Protide qu'on retrouve dans le gluten du Blé (Triticum vulgare).
Nom masc. : Groupe de trois chromosomes durant la métaphase méiotique, habituellement indicatif de la stérilité.
Adj. : Caractère d'un fruit déhiscent qui se fissure à maturité en trois valves.
Nom masc. : Bouquet de fleurs ou de fruits sortis du même bouton ou partant du même point.
Adj. : En forme de vis.
: arbre têtard exploité périodiquement depuis des siècles pour ses branches ou ses feuilles.
Nom masc. : Partie centrale, non comestible d'un fruit à pépin ou d'un légume.
Adj. : Coupé transversalement d'une manière brusque.
Adj. : Portant ses fleurs directement sur le tronc, mais pas sur les branches plus petites.
Nom fém. : Phénomène par lequel une plante porte ses fleurs directement sur le tronc, mais pas sur les branches plus petites, ce qui correspond à la cauliflorie au sens strict.
Nom masc. : Plan hypothétique entre l'épicotyle et l'hypocotyle, à partir duquel la croissance se fait dans les directions opposées.
Adj. : Semblable à la capucine.
Nom masc. : Cellule résultant d'une fusion.
Nom masc. : Anthéridie qui n'a qu'une fonction physiologique nutritive.
Nom fém. : Feuille ou fronde végétative, par opposition à une feuille portant des fructifications.
Nom masc. : Partition d'une loge d'anthères, ou ses vestiges.
Nom masc. : Partie interne du péricarpe à laquelle la graine est attachée.
Adj. : Relatif au trophosperme.
Nom fém. : Caractéristique d'un taxon ou d'un groupement tropophile.
Nom fém. : contrôle harmonieux de l'habitat par un climat induyisant des alternances de feuillaison et de caducité.
Nom fém. : terrain où pousse la truffe (Tuber)
Adj. : Relatif à la truffe.
Adj. : Qui croit ou vit sur les troncs d'arbres.
Adj. : En forme de tronc, soit par sa taille ou par son rôle de soutien.
Adj. : En forme de trompette.
Nom masc. : Partie inférieure du calice, d'une corolle ou d'un périgone, formée par la soudure des sépales, des pétales ou des tépales.
Loc. nom. masc. : Tube formant l'ouverture des anthères.
Nom fém. : Chez les fleurs épigynes, prolongement du réceptacle floral au-delà de l'ovaire infère, en forme de tube ou de coupe, intercalé entre l'ovaire et le périanthe.
Loc. nom. masc. : Partie de la corolle ressemblant à un tube, résultant de l'union congénitale ou ontogénétique des pétales.
Loc. nom. masc. : Tube formé par la coalescence des anthères.
Loc. nom. masc. : Tube ou cupule formé par les sépales, les pétales et les étamines qui sont réunis à leur base, souvent chez les fleurs périgynes et épigynes.
Loc. nom. masc. : Passage, ouverture dans le tégument d'une graine, formé par le micropyle.
Loc. nom. masc. : Dans l'acrogamie, tube pollinique longeant les tissus conducteurs du style jusqu'au micropyle.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10