Nom fém. : Pollinisation par les papillons de nuit.
Adj. : À fleurs semblables à des épis.
Adj. : se dit d'une plante dont l'ombelle est marquée à son centre d'une tache arrondie.
Adj. : Plante dont l'ombelle est garnie à sa circonférence de taches anguleuses.
Nom fém. : Petite épine sur la surface d'une spore ou d'un grain de pollen, n'excédant pas trois micromètres de longueur.
Adj. : À calices garnis de spinules.
Loc. nom. fém. : Période de la fécondation.
Nom fém. : Étude des spores des Bryophytes et des Ptéridophytes.
Nom fém. : Composé qui constitue la paroi de l'exine des grains de pollen.
Adj. : Qui possède de la sporopollénine.
Nom fém. : Formation des spores.
Nom fém. : Libération des spores parvenues à maturité.
Adj. : voir Bacca spuria
Adj. : Qualifie le clinanthe des Astéracées quand il porte des squamules et des fimbrilles.
Adj. : Ayant des fleurs qui ressemblent à des écailles ou qui sont portées sur des écailles.
Adj. : Dont les périanthe comporte des bractées écailleuses mais non disposées autour d'un axe comme chez les Conifères.
Nom fém. : Petite écaille.
Loc. nom. fém. : poil excréteur mucilagineux, sans vascularisation, présent en groupe ou en touffe, particulièrement à la base adaxiale des feuilles et sur le calice.
Adj. : En forme de squamule.
Adj. : Se dit surtout d'un involucre d'Astéracée où les bractées sont fortement recourbées vers le dehors.
Adj. : Irrégulier, rugueux, ou portant des écailles proéminentes et réfléchies.
Nom fém. : Plante qui portent ses graines sur sa tige, comme chez Cordaites, le Ginkgo et les Conifères.
Nom masc. : Étape caractéristique dans le développement ou l'évolution d'un organisme.
Loc. nom. masc. : Stade de développement de l'embryon correspondant à la mise en place du méristème terminal de la future racine, au pôle racinaire voisin du micropyle.
Loc. nom. masc. : Voir Plant juvénile.
Loc. nom. masc. : Phase initiale d'occupation d'un site vierge par la végétation.
Loc. nom. masc. : Voir plant succulent.
Loc. nom. masc. : Stade antérieur à la floraison ou postérieur à la fructification chez les plantes pérennes.
Nom masc. : Se dit plus particulièrement du stade phénologique, dans le cas des arbres fruitiers.
Adj. : Qui vit, qui croît dans les étangs.
Adj. : Se dit d'une fleur double dont les pétales surnuméraires proviennent de la transformation des étamines.
Adj. : Relatif aux étamines.
Nom masc. : Organes de l'androcée des Malvacées, qui produisent des étamines sur leurs marges.
Adj. : Se dit d'une fleur ou d'une inflorescence qui possède des étamines, mais ne possède pas de pistil.
Adj. : Ayant des étamines anormalement grandes ou nombreuses.
Adj. : Formé de ou attaché aux étamines.
Adj. : Portant seulement des étamines.
Adj. : Qui est en forme d'étamine.
Adj. : Qualifie une fleur dont les organes ont pris la forme d'étamines.
Loc. adj. : Qualifie une fleur hermaphrodite, présentant à la fois des étamines et des pistils.
Loc. adj. : Se dit des fleurs hermaphrodites, lorsque la plante porte aussi des fleurs unisexuées.
Nom masc. : Étamine dont l'anthère est avortée ou incapable de produire du pollen.
Nom fém. : Transformation des pièces florales en étamines.
Nom fém. : Transformation en étamines des autres organes floraux.
Adj. : Semblable à une étamine.
Nom fém. : Étamine rudimentaire.
Loc. nom. fém. : Épisode évolutif d'un taxon pendant lequel sa morphologie reste inchangée.
Nom masc. : Tissu de la coiffe contenant des cellules gravisensibles.
Nom fém. : Mitose aberrante pouvant être provoquée par diverses substances mitoclasiques qui conduisent de la sorte au doublement du nombre de chromosomes.
Nom masc. : Ensemble des cellules (statocytes) présentes dans la coiffe d'une racine et formant une vésicule sensible à la gravité.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15