Adj. : Se dit d'une feuille peltée dans laquelle la base du limbe est à la face supérieure du pétiole, de sorte que leur bouclier, à l'état naissant, est intercalé entre ce pétiole et la tige-mère.
Adj. : Qui n'a ni périsperme ni albumen.
Adj. : Se dit des étamines insérées vis-à-vis des pétales.
Nom fém. : Plante à corolle polypétale, épigyne.
Adj. : fortement cimenté ou induré en déans les 50 premiers cm du sol.
Adj. : qui naît sur l'épiderme des végétaux
Nom masc. : Dépendance de la columelle, qui ferme le sporogone des Mousses, même après la chute de l'opercule.
Nom masc. : Toute membrane recouvrant l'orifice d'une capsule désoperculée.
Adj. : Inséré ou se développant sur la feuille.
Adj. : se dit d'une fougère portant les fructifications sur le dos des feuilles.
Adj. : se dit d'une plante parasite ou hémiparasite des parties aériennes d'une autre plante.
Nom masc. : Plancton des couches superficielles de l'eau
Nom masc. : Partie du cytoplasme de l'asque qui ne prend pas part à la formation des ascospores.
Nom masc. : Partie supérieure de l'ébauche foliaire, particulièrement chez le phyllopode des fougères.
Adj. : Se dit des étamines insérées vis-à-vis des sépales.
Adj. : Se dit des étamines insérées vis-à-vis des sépales.
Nom fém. : condition par laquelle des organes, comme des étamines ou des glandes, sont adnées aux sépales du calice.
Adj. : Relatif à l'épisperme, i.e. le tégument qui recouvre la graine.
Nom masc. : Tégument externe des graines.
Adj. : Embryon dépourvu d'endosperme.
Nom masc. : voir indusie.
Nom masc. : Couche externe, généralement mince, des spores de lichen.
Adj. : Qui croît sur les étamines.
Nom fém. : Classe des plantes à étamines implantées sur le pistil.
Nom fém. : Effet dû à l'interaction de gènes situés à des loci différents.
Nom masc. : croûte amorphe, diversement colorée, couvrant la surface de la couche corticale du thalle des Lichens.
Loc. nom. masc. : Couche de cellules allongées recouvrant la surface du scutellum, contre l'albumen, et produisant des enzymes qui aident à la consommation de ce dernier.
Nom masc. : Toute espèce de topique qui n' est ni un onguent ni un emplâtre.
Adj. : se dit d'un ovule anatrope pendant dans lequel le funicule est tourné vers le placenta, ou dressé et dont le funicule est tourné du côté opposé au placenta.
Nom fém. : voir plutôt épitonie.
Adj. : Qui vit à la surface du bois
Adj. : voir épixyle
Adj. : Mode de dissémination par les animaux de graines pourvues de crochets ou de soies qui les fixent aux toisons.
Nom fém. : Phénomène par lequel un agent biotique transporte les diaspores à l'extérieur, sur ses plumes ou son poil, ou accrochées à ses pattes.
Adj. : À fleurs égales.
Nom masc. : Surface encerclée par une ligne imaginaire se trouvant à mi-chemin entre les pôles des grains de pollen.
Adj. : voir division équationnelle.
Adj. : Qui se situe au niveau de l'équateur.
Nom masc. : Grain de pollen dont de diamètre de l'axe équatorial est égal à celui de l'axe polaire.
Adj. : Plus ou moins régulièrement distribué.
Adj. : Se dit d'un peuplement forestier ou type de forêt où les différences d'âge sont faibles (variant de 10 à 20 ans).
Adj. : Qualifie les thèques d'une étamine qui sont fixées plus ou moins symétriquement de part et d'autre du connectif.
Adj. : Qui possède une symétrie bilatérale.
Adj. : De grandeur ou de magnitude égale.
Adj. : se dit d'une fleur qui s'ouvre et se ferme à plusieurs reprises.
Adj. : En se rapportant aux équinoxes, se dit des plantes dont les fleurs s'ouvrent et se ferment à intervalles fixes.
Adj. : À pétales égaux.
Adj. : Désigne le port d'une plante rappelant celui la prêle.
Adj. : Se dit des feuilles pliées longitudinalement et l'une à cheval sur l'autre.
Adj. : Se dit de feuilles dont les deux côtés s'appliquent face contre face.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13