Adj. : Qualifie une plante qui disperse ses graines lentement.
Nom masc. : Ensemble des branches d'un arbre.
Nom fém. : Ensemble des branches ou des rameaux d'un arbre ou d'un arbuste.
Nom fém. : Peuplement de bruyères, comme Erica scoparia (en Angoumois, au Poitou) ou Erica reunionensis (à la Réunion).
Loc. nom. masc. : Voir membrane micropylaire.
Nom masc. : Stigmate nu chez les membres du genre Najas.
Nom fém. : Première récolte, qui se passe au printemps, des figues comestibles.
Adj. : Qualifie un grain de pollen dont le diamètre de l'axe équatorial est supérieur à celui de l'axe polaire.
Adj. : Se dit, en botanique, d'une plante qui a les pédoncules plus courts que les feuilles
Adj. : À pétiole ou à pédoncule court.
Adj. : Voir déhiscence brévicide.
Adj. : Qualifie un grain de pollen ayant des colpi plus ou moins courts, c'est-à-dire dont la longueur n'excède pas la distance totale entre l'extrémité des colpi et les pôles.
Adj. : Dont la corne est courte
Adj. : À fleurs courtes.
Adj. : À fleur courte.
Adj. : À feuilles courtes.
Adj. : À panicule courte.
Adj. : À pédoncule court.
Adj. : Qui a le bec court.
Adj. : qui a une tige ou une hampe courte
Adj. : Qualifie un type de fleur avec un style court, recourbé sur une certaine longueur, et avec un stigmate mal formé.
Adj. : Grain de pollen ayant des colpi très courts.
Adj. : à style court
Adj. : Qualifie une fleur à style court, par opposition à certaines autres fleurs de la même espèce pour lesquelles, au contraire, leur long style justifie le qualificatif de longistylée.
Nom fém. : Petite branche d'arbre mince, courte, et le plus souvent sèche.
Adj. : Qui se rapporte aux brochi d'un grain de pollen.
Nom masc. : Réseaux de réticulum à la surface d'un grain de pollen.
Nom fém. : Jeune fruit du Houblon (Humulus lupulus), aux stigmates proéminents.
Loc. nom. fém. : poils collecteurs d'une fleur.
Nom masc. : Zone charnue externe de certains fruits à endocarpe osseux, particulièrement chez les juglandacées.
Nom fém. : Formation végétale basse, de plantes ligneuses et très rameuses, buissonnantes.
Nom fém. : Ensemble des arbustes rabougris et des ronces constituant la végétation des sous-bois et des terrains incultes.
Nom fém. : Formation végétale constituée d'arbrisseaux, d'arbustes ou de petits arbres, dans les pays tropicaux.
Loc. nom. fém. : formation végétale tropicale de hauteur et de densité variable composée de diverses espèces succulentes (Euphorbiacées, Cactacées) et d'autres souvent épineuses à écorce lisse ou desquamante (Mimosacées).
Nom masc. : excroissance ligneuse apparaissant sur le tronc ou sur les branches de certains arbres.
Nom masc. : marécage en Alsace
Nom masc. : Endroit dont on a brûlé les herbes et les broussailles pour que l'herbe repousse en donnant de bons pâturages.
Nom fém. : Blessure causée aux vignes de raisin par Plasmodiophora vitis, une maladie provoquée par le développement d'une quantité excessive d'oxidase, suite à une déficience nutritive.
Nom fém. : lande occupée par un peuplement de bruyères, espèces des genres Calluna, Erica.
Nom fém. : Embranchement de végétaux verts terrestres ou d'eau douce, sans racines ni vaisseaux, mais généralement pourvus de feuilles et dont le sporophyte est beaucoup plus réduit que le prothalle, comprenant les Mousses, les Hépatiques et les Anthocérotes.
Nom fém. : bryophytes éphémères se reproduisant par spores
Nom fém. : Sépales latérales ou ailes de la fleur de l'Aconit (Aconitum).
Nom masc. : Arbuste ou groupe d'arbrisseaux à ramure dense et basse.
Nom fém. : Formation semi-buissonnante, lieu couvert de buissons. Partie d'un jardin dans laquelle les arbres sont taillés en forme de buisson.
Adj. : Qui se présente sous forme de buisson, i.e. ramifié dès la base comme un buisson.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10