Nom masc. : épiderme des organes submergés ou souterrains, comme les racines.
Nom fém. : Croissance d'une partie sur une autre lors des stades du développement embryonnaire.
Nom masc. : Structure membraneuse partant de la base de l'ovaire puis l'enfermant lors de la maturation du fruit et s'étendant souvent en lobes autour du calice.
Nom masc. : Ensemble de bractées si étroitement rapprochées du calice qu'elles semblent former un second calice, extérieur aux véritables sépales.
Nom fém. : Groupe de plantes à calice supère.
Adj. : Dont les étamines sont sur le calice.
Nom masc. : Partie externe du péricarpe, souvent formée par le calice, ce qui se reconnaît à la présence d'une cicatrice ou d'un bord calicinal à une distance plus ou moins grande de la base du style.
Adj. : Porté par le fruit.
Adj. : Se dit des parties qui sont portées par le fruit.
Adj. : voir épicarpié.
Adj. : qui croît sur la tige
Nom masc. : Partie terminale du labelle d'une Orchidée lorsqu'elle est distincte de la portion basale.
Nom masc. : Partie terminale du labelle, de consistance foliacée et généralement très colorée.
Nom fém. : Selon la classification de Winkler, fruit libre développé à partir d'une fleur hypogyne.
Adj. : Placé sur le réceptacle d'une fleur.
Adj. : Qualifie ce qui est inséré sur la corolle, comme les étamines chez certaines familles de fleurs.
Nom fém. : État de plantes à corolle supère.
Nom masc. : Chez les Angiospermes, on qualifie de la sorte la partie de l'axe d'une plantule qui se situe au-dessus du niveau d'insertion des cotylédons.
Adj. : Qui se rapporte à l'épicotyle.
Adj. : Situé au-dessus des cotylédons, mais sous les premières feuilles.
Nom masc. : Fleur éphémère qui s'épanouit le soir à l'obscurité ou durant la nuit.
Adj. : Fleur ou fruit disposé en épi.
Nom masc. : Petits épis composant l'épi général dans la plupart des Graminées et formés à leur tour par un certain nombre d'épillets.
Adj. : qualifie un type de germination où les cotylédons se développent au-dessus de la terre grâce à l'élongation de l'hypocotyle.
Adj. : Qui se développe au-dessus du sol, mais près de la surface.
Adj. : se dit de la fructification d'une Hépatique naissant sur la face dorsale du thalle ou des cauloïdes.
Nom fém. : Théorie ancienne suivant laquelle l'embryon serait formé dans l'ovule au moment même où la fécondation s'opère.
Nom fém. : Couche cellulaire couvrant le jeune sporophore des Hépatiques.
Nom fém. : Coiffe du sporogone des Mousses (Bryophytes).
Nom masc. : Enveloppe de tissu cellulaire qui recouvre l'endogone.
Adj. : Inséré au-dessus du pistil.
Adj. : chez les Angiospermes, se dit de la disposition particulière des autres pièces florales qui paraissent s'insérer sur l'ovaire de la fleur.
Nom fém. : Structure florale caractérisée par le positionnement des sépales, des pétales et des étamines au-dessus de l'ovaire (ovaire infère).
Adj. : Dont le calice ou la corolle est supère.
Adj. : se dit d'un nectaire placé sous l'ovaire, au sommet du gynophore.
Adj. : Qui se fixe sur la pierre, la roche.
Adj. : Se dit d'un organisme vivant à la surface d'une roche ou d'un substrat dur comme une roche ou du corail.
Nom masc. : Petit épi formé par une ou plusieurs fleurs, et portant à la base une ou deux glumes.
Loc. nom. masc. : Épillet dans lequel les fleurs de la base sont complètes alors que celles qui s'en éloignent de plus en plus sont simplifiées par avortement.
Loc. nom. masc. : Épillet dont les fleurs terminales sont complètes et celle de la base avortent.
Nom masc. : Excroissance charnue qui se localise au niveau de l'ovule des Podocarpacées (Gymnospermes) et coiffe pratiquement celui-ci.
Adj. : Plante à calice et à corolle supères.
Nom fém. : Phénomène de courbure des feuilles d'une plante vers le bas dû à une croissance différentielle des cellules entre la face supérieure et la face inférieure des pétioles, en réponse à certains stress.
Nom fém. : Organe dur, piquant, naissant d'un rameau, et résultant de la transformation d'un bourgeon, ou d'une stipule (épines caulinaires), ou caractérisant la marge du limbe de certaines feuilles (épines foliaires).
Nom fém. : Longue excroissance pointue, bien visible (longueur dépassant 3 µm), à la surface d'un grain de pollen.
Nom fém. : Peuplement ou plantation d'épinettes.
Adj. : Se dit d'un organe ayant des épines.
Adj. : se dit d'une fleur qui s'épanouit et ne dure qu'une seule nuit.
Adj. : Se réfère aux fleurs qui commencent à s'ouvrir dans la soirée.
Nom fém. : terme proposé par de Candolle pour désigner une science qui comprendrait la paléontologie et la géographie des êtres organisés.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13