Nom masc. : Formation de bourgeons
Nom masc. : formation de nouveau individus à partir d'une ébauche, i.e. une masse compacte de cellules qui se divisent par mitose.
Loc. nom. masc. : Formation d'un embryon à partir de cellules du nucelle, au lieu de l'
V. : Produire des bourgeons
Nom fém. : Dépression inondable à bourgou (Echinochloa) en Afrique sub-saharienne.
Nom fém. : Duvet qui recouvre certains organes, comme les bourgeons.
Nom fém. : Duvet végétal épais, qui couvre les bourgeons les feuilles, les fruits.
Nom fém. : Renflement charnu produit sur les lambourdes du Pommier (Malus) et du Poirier (Pyrus) par la présence du fruit.
Nom fém. : Silique courte ou silicule renflée, comme chez la Bourse-à-pasteur (Capsella bursa-pastoris).
Nom masc. : Formation différenciée par une plante en croissance et qui évoluera à son tour en tige, en feuille ou en fleur.
Nom masc. : Multiplication des végétaux par boutures.
Nom fém. : Fragment de végétal que l'on détache de la plante mère et que l'on place dans un milieu où il prend racine et se développe en une plante complète.
Loc. nom. fém. : Bouture effectuée à partir d'une portion de tige munie à sa base d'un fragment d'écorce ou de vieux bois.
Nom masc. : Plateau cuirassé ferrallitique, fréquent dans l'Ouest africain, limité par une corniche de haut de versant.
Loc. nom. masc. : voir tube pollinique.
Adj. : Se dit d'un type d'inflorescence dans lequel le nombre des axes latéraux de même ordre est réduit à un minimum (un ou deux).
Adj. : Se dit de rameaux opposés sur la tige avec laquelle ils forment un angle droit ou très ouvert, en forme des deux bras étendus.
Préf. : Préfixe signifiant court.
Adj. : Qui a des épines courtes.
Adj. : À étamines courtes.
Adj. : À fleurs courtes.
Adj. : Qui possède des étamines non persistantes.
Adj. : Qui possède des stigmates qui ne vivent pas longtemps et qui se flétrissent avant que des anthères ne mûrissent.
Nom masc. : Très court rameau qui porte directement les aiguilles chez certains conifères tels que les pins.
Adj. : À fruits courts.
Adj. : Qui a de courts aiguillons.
Adj. : À rameaux courts.
Adj. : Se dit de nervures secondaires qui, d'abord droites ou courbes, se dirigent vers le bord de la feuille et qui, avant d'atteindre ce dernier, s'entrelacent les unes avec les autres.
Adj. : qui a des pétales courts
Adj. : À pétales courts.
Nom fém. : Pelouse pré-forestière dominée par le Brachypodium pinnatum installée sur des sols issus de roches calcaires ou peu acides.
Adj. : Embryon dont la radicule est courte.
Adj. : Pourvu de très courtes ailes.
Nom fém. : Cellule pierreuse dans certains fruits et écorces.
Nom masc. : Voir tétrade, tétrasome.
Adj. : À style court.
Adj. : Relatif aux bractées.
Nom fém. : Petite feuille qui accompagne les fleurs et qui diffère des autres feuilles par sa forme ou sa couleur.
Nom fém. : Feuille modifiée du cône sur laquelle repose l'écaille qui porte les graines.
Loc. nom. fém. : Bractéole opposée à la bractée chez les Monocotylédones.
Loc. nom. fém. : Bractée sous-tendant les fleurs du tilleul (Tilia).
Nom fém. : Structure consistant à une fusion fréquente à la base, d'une écaille ovulifère et d'une bractée.
Loc. nom. fém. : Structures foliacées formant le périchet des Mousses.
Adj. : Qui a trait aux bractées.
Adj. : Qui porte des bractées.
Adj. : En forme de bractée.
Nom fém. : Petite bractée.
Adj. : Muni de bractéoles ou de bractées.
Nom fém. : Petite bractée axillant chacun des rayons d'une inflorescence composée ou chacune des fleurs constituants une inflorescence, quel qu'en soit le type.
Adj. : Qui produit des fruits après un hiver, soit durant la seconde saison après la floraison.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10