Adj. : Qui possède un foramen.
Nom masc. : Travail en forêt.
Nom masc. : Droit que l'on payait au seigneur pour passer dans ses forêts avec des charettes, et aussi pour y faire paître des bêtes.
Nom fém. : Ensemble des activités liées à l'exploitation forestière.
Adj. : Qui appartient à la forêt.
Nom fém. : Terres portant une couverture forestière dont le couvert du peuplement supérieur occupe au moins 20 % de la superficie.
Nom fém. : formation végétale où la strate arborescente, spontanée ou plantée, domine les autres strates et où la couverture est complète ou presque, i.e. les houppiers sont jointifs ou peu espacés. Par extension, l'espace couvert par ce type de végétation.
Loc. nom. fém. : Formation dominée par de grands arbres formant une faîte très uniforme et continu.
Loc. nom. fém. : Classe de formation caractérisée par de nombreux grands arbres dont la majorité perdent leurs feuilles au cours de la saison sèche tandis que les espèces des strates inférieures restent davantage sempervirentes.
Loc. nom. fém. : Classe de formation dominée par des arbres sempervirents à feuilles larges et occupant plusieurs strates.
Loc. nom. fém. : Classe de formation caractérisée par une forêt basse aux arbres fortement ramifiés et de densité variable.
Loc. nom. fém. : Formation circumboréale de grands conifères sempervirents à fût élancé, à abondante mais courte ramification latérale, à faîte conique, à feuilles rigides et aciculaires.
Loc. nom. fém. : Zone du passage entre la région des forêts et celle des steppes.
Nom fém. : Assemblage de plantes ayant le même port et le même habitat.
Loc. nom. fém. : Persistance et développement d'un ovaire et/ou d'un tissu adjacent après l'anthèse.
Loc. nom. fém. : Formation et maturation du pollen à la suite à trois ou quatre mitoses.
Loc. nom. fém. : Disposition spatiale d'une biomasse végétale.
Loc. nom. fém. : Unité de végétation caractérisée par une physionomie d'ensemble et par sa structure (ex.: forêt, bois, steppe, pelouse).
Loc. nom. fém. : Catégorie de plantes définies selon des critères morphologiques ou physiologiques.
Loc. nom. fém. : Forme ou apparence d'une plante, conditionnée par les conditions de croissance et la génétique.
Loc. nom. fém. : Fleur papilionacée dont les anthères sont cachées.
Loc. nom. fém. : Type de graine de forme anatropique dans laquelle la masse vasculaire s'étend autour de la face dorsale de la graine.
Loc. nom. fém. : Forme embryonnaire d'une cellule ou d'un tissu non encore polarisé.
Nom fém. : Forme jeune d'un végétal issu de la graine, lorsqu'il possède des éléments de forme qui lui sont particuliers: forme des feuilles, spinescence, etc.
Loc. nom. fém. : Plante portant des fleurs staminées et pistillées, mais appartenant à une espèce normalement dioïque.
Loc. nom. fém. : Voir caryotype.
Nom fém. : Expression permettant de représenter une fleur, et qui se compose d'une série de termes, séparés par le signe et composé chacun d'un symbole représentant une nature de pièce florale, précédé d'un cœfficient qui indique le nombre de pièces.
Nom fém. : Petite crête ou écaille arquée dans le tube de la corolle de certaines fleurs.
Adj. : Pourvu d'appendices écailleux dans le tube de la corolle.
Adj. : Arqué.
Adj. : Qualifie les grains de pollen à apertures équatoriales et à amb lobé, dont les apertures sont situées dans des échancrures entre les lobes.
Nom fém. : Petite cavité que l'on remarque, notamment sur la surface de certaines graines.
Loc. nom. fém. : Fossette de la feuille de certaines Ptéridophytes dans laquelle se trouvent les sporanges, accompagnées de paraphyses.
Loc. nom. fém. : Partie creuse de la surface supérieure de la feuille des Isoètes (Is
Nom masc. : (végétal) Débris ou empreinte de plante, préservée dans des couches rocheuses antérieures à la période géologique actuelle.
Adj. : Qualifie les spores et les grains de pollen dont l'exine a une surface possédant des dépressions en forme de rayure.
Nom fém. : population de fougères
Nom fém. : Plante vasculaire sans fleurs ni graines, portant à la face inférieure des feuilles des organes sporifères, ou sporanges.
Nom masc. : Opération qui consiste à faire éclater le raisin avant la mise en cuve.
Nom fém. : voir
Adj. : se dit des anthères typiques et embranchées des étamines de l'Airelle (Vaccinium).
Nom fém. : point où un objet se divise en deux comme une fourche
Adj. : se dit des plantes que l'on utilise comme fourrage.
Nom masc. : Buissonnaie arbustive dense et peu pénétrable.Partie basse et touffue, voire broussailleuse d'un espace boisé.
Nom fém. : lieu planté de fouteaux ou de hêtres.
Nom fém. : Siège de la pollinisation chez les Orchidées.
Nom fém. : Petite fossette, en forme d'alvéole creuse plus ou moins arrondie, à la surface d'un grain de pollen.
Adj. : Qualifie les spores et les grains de pollen dont l'exine a une surface possédant des dépressions isolées dont le diamètre est inférieur ou égal à 1 µm.
Nom fém. : Petite fossette.
Nom fém. : Nom ancien désignant le contenu fécondateur du tube pollinique que l'on pensait formé d'une substance granuleuse et mucilagineuse constituant une sorte de sperme végétal.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10