Nom masc. : Cellule qui, dans les algues filamenteuses, contient la matière colorante de chaque segment.
Adj. : Dont l'ouverture se réalise grâce à des organes internes.
Nom fém. : spore élaborée à l'intérieur d'une hyphe avant d'être libérée dans le milieu extérieur.
Nom masc. : Phénomène d'endopolyploïdie par lequel une cellule végétale est en phase de réplication de l'ADN nucléaire sans qu'il y ait mitose.
Nom fém. : Dormance qui est régulée par des facteurs physiologiques situés à l'intérieur des structures affectées tels la réponse au gel.
Nom fém. : Pollinisation entre deux fleurs de la même plante.
Nom fém. : Union sexuelle de deux haplontes dérivant du même diplonte ou zygote.
Nom fém. : voir consanguinité.
Nom fém. : Union de deux ou plusieurs gamètes femelles.
Adj. : Désigne ce qui vit à l'intérieur d'un substrat, dans le sol.
Adj. : Se dit d'un élément qui se forme à l'intérieur de l'organe qui l'engendre.
Nom fém. : Dernier stade dans la dégénérescence de la sexualité, dans laquelle aucun matériel nucléaire étranger n'est introduit, et où le développement cytologique est entièrement interne et intracellulaire.
Adj. : voir endogamique.
Adj. : Qui se développe à l'intérieur d'un substrat minéral généralement calcaire.
Nom fém. : Multiplication de la chromatine dans un noyau apparemment en repos.
Nom fém. : Mode de réorganisation nucléaire interne et périodique, comme chez certains protozoaires ciliés.
Nom fém. : Mouvement ou flexion d'un organe, comme une feuille, qui s'opère en direction interne par rapport à l'ensemble des autres éléments.
Adj. : Qui a un ovule anatrope ou campylotrope dont la courbure est horizontale et orientée vers le bord du carpelle.
Nom fém. : Couche la plus interne de la nexine chez un grain de pollen.
Nom masc. : formation secondaire du cercle libéroligneux.
Nom masc. : Couche interne ou poche recouvrant les organes de fructification de certains champignons, surtout les lycoperdons et autre gastéromycètes.
Adj. : Entouré d'une feuille ou d'une gaine.
Nom masc. : Parasite végétal qui vit à l'intérieur du corps de son hôte.
Adj. : Se dit d'un organisme qui vit dans les tissus d'une plante.
: partie entourant les vacuoles dans une cellule végétale.
Nom masc. : Tégument interne de l'ovule et de la graine.
Adj. : Qualifie les Préspermaphytes et les Spermaphytes dont l'endosperme et le sac embryonnaire parasitent le sporophyte dont ils dépendent.
Nom fém. : Parasitisme, caractéristique des Préspermaphytes et des Spermaphytes, où la croissance de l'endosperme et du sac embryonnaire se fait au dépens du sporophyte dont ils sont totalement dépendants.
Nom masc. : Embryon dont la plumule est enroulée dans le cotylédon.
Adj. : Qui a un embryon dont la radicule est engainée par le cotylédon ou entourée par la plumule, de sorte qu'elle donne naissance à des racines secondaires au lieu de s'allonger en racine principale.
Nom masc. : embryon qui présenteune radicule est engainée par le cotylédon (voir adj.)
Nom fém. : Embryon dont la radicule ou le bas de la tigelle renferme le rudiment simple ou multiple de la racine qu'elle ne forme pas elle-même.
Nom masc. : forme de parasitisme fongique se produisant à l'intérieur de certaines algues et certains lichens.
Nom masc. : masse compacte de mycélium produite dans le corps de certains insectes hôtes de champignons (fungus) parasites.
Adj. : Dont l'embryon a le pôle apical tourné vers la base de l'archégone.
Nom fém. : Partie basale (inférieure, interne, proximale) de la sexine qui demeure lorsque la partie supérieure de la sexine, l'ectosexine, est enlevée.
Nom fém. : Phénomène d'osmose impliquant le passage de l'eau de l'extérieur vers l'intérieur d'un système clos, la solution la moins concentrée se trouvant à l'extérieur.
Nom masc. : Petite structure sphérique, formant une vésicule, délimitée par une membrane lipidique située dans le cytoplasme.
Nom masc. : Voir albumen.
Nom masc. : Tissu haploïde, propre aux Gymnospermes, résultant des divisions répétées de la mégaspore fonctionnelle.
Adj. : voir hilofère.
Adj. : voir endospermique.
Adj. : se dit d'un embryon accompagné ou revêtu d'un endosperme.
Nom masc. : Double couche interne de cellulose et de pectine formant la paroi du mégaspore.
Nom masc. : Partie interne, cellulosique, de la membrane de l'oospore des Péronosporacées.
Nom masc. : Spore se formant à l'intérieur de la cellule-mère.
Nom masc. : Couche la plus interne de la paroi ou membrane d'une spore ou d'un grain de pollen.
Adj. : Qui se développe à l'intérieur de la macrospore.
Nom fém. : Membrane interne des spores, chez celles dont la paroi est tapissée en dedans d'une mince enveloppe.
Nom masc. : Orifice du tégument interne d'un ovule.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13