Adj. : Qualifie les spores et les grains de pollen dont l'exine possède des éléments de sculture dont le diamètre est inférieur ou égal à 1 µm.
Adj. : Très dur au toucher.
Adj. : Légèrement scabre.
Adj. : Légèrement scabre, à poils ou tubercules longs de 0,1 à 0,5 mm.
Adj. : À calice rude au toucher.
Adj. : Qui a des feuilles rudes au toucher.
Adj. : À pédoncules rudes au toucher.
Adj. : À peine scabre.
Nom fém. : État de ce qui est scabreux, raboteux.
Adj. : Qui a la forme d'une échelle, soit avec des lignes transversales disposées en échelons.
Adj. : Voir plutôt grimpant.
Nom masc. : Voir hampe florale.
Nom masc. : Hampe florale nue (sans feuilles), qui origine au sol ou sous terre.
Nom masc. : Pédoncule radical, comme chez la Jacinthe (Hyacinthus orientalis).
Nom masc. : Col ou caudicule d'un embryon en germination.
Adj. : Dont les fleurs sont portées par un scape.
Adj. : Dont les fleurs sont portées sur des scapes.
Adj. : Qui a une tige nue comme une hampe ou un scape.
Adj. : Dont les tiges dressées sont des hampes.
Adj. : Se dit d'un organe écailleux, assez coriace et souvent semi-transparent.
Nom fém. : Traitement avant la germination pour rendre les téguments perméables à l'eau et aux gaz, habituellement accompli par l'abrasion mécanique ou en trempant les graines brièvement dans un acide fort ou dans une autre solution chimique.
V. : Égratigner ou perforer le tégument de graines.
Adj. : Dont les capsules s'ouvrent par une fente.
Nom masc. : Fruit sec, déhiscent, à une ou plusieurs graines, provenant d'un ovaire à deux ou plusieurs carpelles, se séparant en moitiés par déhiscence.
Adj. : Dont le fruit est un schizocarpium.
Nom masc. : Fruits provenant d'un ovaire dimère ou polymère et qui, à maturité, se décompose en une série de fragments indéhiscents comprenant une graine entourée par un carpelle entier ou par un fragment de carpelle.
Nom fém. : Division d'un cotylédon en deux, par une fente partielle ou complète.
Adj. : Formé par la séparation de parties.
Adj. : À pétales divisés ou déchiquetés.
Nom masc. : Organisme végétal inférieur, unicellulaire, se reproduisant par scissiparité, et comprenant les Bactéries et les Cyanophycées.
Nom masc. : Partie de la zone intertidale des marais côtiers au dessus de la slikke et couverte seulement par les hautes marées.
Adj. : Qui cherche les stations ombragées, sous couvert forestier ou sans ensoleillement direct
Nom fém. : Plante qui se développe à l'ombre.
Nom masc. : Jeune rameau encore tendre qui correspond à la pousse de l'année.
Adj. : Qui se plaît à l'ombre.
Nom fém. : pelouse dominée par des scirpes (Scirpus sp.)
Nom fém. : Mode de division des êtres unicellulaires consistant à doubler de longueur, puis à se partager en deux cellules identiques qui peuvent se séparer, comme le font de nombreuses bactéries.
Nom masc. : Akène compris dans une portion endurcie du tube calicinal.
Nom fém. : Cellule généralement morte du sclérenchyme à paroi lignifiée et épaisse, percée de nombreuses ponctuations.
Adj. : Relatif au tissu végétal de soutien qui forme le squelette des plantes.
Nom masc. : Tissus de soutien assurant souplesse et rigidité aux organes de la plante.
Adj. : Qualifie un tissu durci et imprégné de lignine ou durci par le développement d'éléments fibreux pathologiques.
Adj. : Durci parce que renfermant du tissu fibreux.
Nom fém. : Sporoderme sans son intine.
Nom fém. : Cellule généralement morte du sclérenchyme à paroi lignifiée et épaisse, percée de nombreuses ponctuations.
Adj. : À fruits durs.
Adj. : Relatif aux surfaces recouvertes d'écailles.
Adj. : À pédoncule raides.
Nom masc. : Mycélium, formé de filaments épais enroulés et contenant des réserves, qui se dessèche en période latente.
Nom fém. : Couche moyenne, épaisse et dure du tégument en différenciation.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15