Adj. : S'applique aux ovules dérivant d'organes foliacés.
Adj. : Muni d'appendices, comme des pétioles ailés ou des corolles éperonnées.
Adj. : Se dit d'une préfoliation où les feuilles sont appliquées face à face sans être pliées.
Adj. : rapproché mais sans attache ou sans contact comme un poil plus ou moins parallèle à la surface d'un organe.
Adj. : Se dit des loges de l'anthère quand la déhiscence se fait sur la même face pour les deux loges (cas général).
Adj. : Appliqué contre son support.
Adj. : Se dit d'un renflement étroitement appliqué contre un autre, sans y adhérer pour autant.
Nom masc. : 1) Matériau d'un sol humifère, pauvre en argile et de couleur brun clair à l'état sec. 2) Horizon lessivé riche en fer.
Adj. : Synonyme de rude.
Adj. : Dépourvu d'ailes.
Loc. nom. fém. : Propriété caractérisant la valeur d'un génotype en tant que géniteur.
Adj. : Qui a des fruits sans graines, comme certaines variétés cultivées d'oranges, de raisins, d'ananas, etc.
Nom fém. : Dans le contexte des tourbières, processus actif d'érosion par digestion de la tourbe ce qui entraîne sa destruction au profit de mares ou d'étangs.
Adj. : Croissant partiellement ou totalement immergé.
Adj. : Qui ressemble à de l'eau, qui est de la nature de l'eau.
Adj. : Qui contient de l'eau ou qui est à base d'eau.
Adj. : Se dit d'un végétal se rencontrant en général dans l'eau ou en surface.
Adj. : Se dit d'un tissu gorgé d'eau.
Adj. : Qualifie la partie supérieure (terre arable) du sol, meuble et labourable, favorable à la culture.
Adj. : À poils fins et mous entrecroisés comme une toile d'araignée.
Adj. : À fleurs en forme d'araignée.
Nom fém. : formation ou communauté végétale composée en majeure partie d'arbres sans distinction au genre ou à l'espèce.
Adj. : Se dit d'une formation végétale présentant des arbres.
Adj. : Ayant un port semblable à celui d'un arbre.
Adj. : qualifie une formation, un groupement ou une strate comportant des arbres ou des plantes ayant le port et la hauteur des arbres.
Nom masc. : Lieu où l'on fait, dans un but scientifique, la culture et l'étude des arbres forestiers groupés selon un ordre systématique ou phytogéographique.
Nom masc. : Plantation dont le but principal est la réunion d'une collection d'arbres qui seront utilisés comme parents dans des expériences de génétique forestière.
Adj. : 1) Qui pousse sur les arbres.2) Relatif à l'arboriculture.
Nom fém. : Culture des arbres fruitiers ou d'ornement.
V. : Planter et cultiver des arbres.
Nom masc. : Plante ligneuse d'au moins 7 mètres de haut présentant un tronc ramifié vers le haut.
Loc. nom. masc. : Arbre sélectionné pour ses caractères phénotypiques supérieurs à tous ceux de la même espèce qui croissent sur une superficie donnée (généralement un hectare).
Loc. nom. masc. : Arbre dont la supériorité génétique a été prouvée par un test approprié de descendances.
Loc. nom. masc. : Arbre phénotypiquement supérieur à la moyenne des arbres du même âge croissant sur un site de même qualité, que ce soit par son volume, sa qualité, sa résistance ou une combinaison de ces caractères.
Adj. : Reproduisant à une échelle très réduite la structure d'un arbre. Souvent employé pour les lichens.
Nom fém. : formation ou communauté végétale composée en majeure partie d'arbustes sans distinction au genre ou à l'espèce.
Adj. : Se dit d'un végétal à port d'arbuste.
Adj. : qualifie une formation, un groupement ou une strate comportant des arbustes ou des plantes ayant le port et leur hauteur.
Nom masc. : Baie du génévrier.
Nom masc. : Nom donné au gamétange femelle qui correspond à l'organe qui contient un
Adj. : Qui se rapporte à l'archégone.
Nom masc. : Ensemble de tous les végétaux dont les gamétanges femelles sont des archégones.
Nom masc. : gamétophore femelle observé sur le thalle des Hépatiques de l'ordre des Marchantiales, formé d'un pédoncule supportant un chapeau à 9 lobes dont la face inférieure abrite les archégones.
Nom masc. : partie du gamétophyte femelle différenciée en « chapeau » assez profondément lobé, pédicellé, au niveau duquel se situent les gamétanges femelles (ou archégones).
Nom fém. : Partie de la botanique consacrée à l'étude des végétations du passé.
Nom masc. : Cellule issue d'un blastomère non différencié, et donnant éventuellement naissance à un gamète.
Nom fém. : Plante introduite par l'humain de manière intentionnelle ou non avant 1492 et naturalisée.
Nom masc. : Cellule mère du sporange apte à se différencier pour donner naissance à des spores.
Adj. : se dit de la cellule mère produisant les spores d'un sporange.
Nom masc. : Contenu fécondé d'un archégone.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29