Nom fém. : Gestation de l'embryon d'une plante dans les tissus d'une plante complètement différente du système générateur.
Nom fém. : Apogamie dans laquelle les organes femelles sont privés de leurs fonctions sexuelles.
Adj. : voir
Adj. : Grain de pollen qui n'a pas de polarité distincte (au moins en ce qui concerne la sclerine).
Nom fém. : Suspension passagère ou définitive de la méiose.
Adj. : Qui se reproduit par apomixie.
Nom fém. : Développement d'un nouvel individu à partir d'organes sexuels, mais sans qu'il y ait eu de fécondation.
Loc. nom. fém. : Apomixie où, bien qu'il n'y ait pas de fécondation, il existe un sac embryonnaire, dont noyaux sont diploïdes et issus d'une cellule nucellaire ou tégumentaire.
Loc. nom. fém. : Formation d'un gamétophyte haploïde (1n) lors d'une méiose normale, et son développement en un sporophyte haploïde par parthénogénèse, par pseudogamie ou par apogamie.
Loc. nom. fém. : voir
Adj. : Dans l'analyse cladistique, se dit d'un caractère biologique dérivé par rapport à son état ancestral.
Adj. : À pétales libres, non soudés entre eux.
Nom fém. : Condition selon laquelle les pétales sont séparés et distincts.
Adj. : se dit du périanthe d'une fleur en verticille lorsque les pétales sont libres et distincts des sépales.
Nom fém. : Un élargissement ou un renflement de la surface d'un organe.
Nom fém. : La portion visible d'une écaille d'un cône fermé.
Nom fém. : Partie basale de la capsule des Bryophytes, plus ou moins bien différenciée suivant les espèces.
Adj. : Plante indigène ayant tendance à se répandre dans l'environnement humain. Synonyme: éciophyte.
Nom masc. : Région polaire d'un grain de pollen, délimitée à l'équateur par les limites polaires du mésoporium.
Adj. : Qualifie les structures orientées en s'éloignant du rachis.
Nom fém. : Fécondation d'une plante phanérogame dans laquelle le tube pollinique passe par une autre voie que le micropyle pour pénétrer dans le sac embryonnaire.
Adj. : Se dit d'une couleur propre à repousser les prédateurs éventuel. Parfois employé en sens opposé: couleur verte attirant les herbivores dans une végétation jaunie par la sécheresse.
Adj. : Qui possède des sépales libres.
Nom fém. : Forme de reproduction végétative, sans fécondation ou sans graines.
Nom fém. : Apoximie où la fonction reproductrice des spores est assurée par des cellules non spécialisées.
Nom fém. : Production d'un gamétophyte par un sporophyte grâce à un processus végétatif, sans formation de spores ni méiose.
Loc. nom. fém. : Aposporie normale, mais quelque peu prolongée.
Nom fém. : Cas anormal où le sac embryonnaire est formé sans qu'il y ait eu méiose, à partir d'une synergide ou d'une antipode.
Loc. nom. fém. : Aposporie où les prothalles produisent aussitôt les bourgeons.
Nom fém. : Absence ou suppression de la formation des spores.
Nom fém. : Production d'un gamétophyte par un sporophyte, grâce à un processus végétatif, comme le bourgeonnement, n'impliquant ni formation de spores ni méiose.
Nom fém. : Transformation tératologique causée à une fleur par une élongation tout à fait anormale des entre-noeuds qui séparent les verticilles floraux.
Adj. : Dont les étamines sont séparées.
Nom fém. : Appareil reproducteur des champignons.
Nom fém. : Organe reproducteur ou corps fructifère des lichens.
Adj. : Qualifie un ovule qui montre soit un raphé ventral entre la partition et le corps de l'ovule lorsqu'il est dressé, ou un raphé dorsal lorsqu'il est pendant.
Loc. nom. masc. : ensemble des antipodes du sac embryonnaire par opposition à l'appareil sexuel.
Loc. nom. masc. : Organe qui récolte le pollen, que ce soit des poils, une houppe, une brosse tibiale, tarsienne ou ventrale d'un insecte.
Loc. nom. masc. : Masse cellulosique homogène, fortement réfringente, qu'on retrouve souvent à l'apex de chaque synergide, surtout chez les Monocotylédones.
Loc. nom. masc. : Dans le sac embryonnaire, ensemble de l'oosphère et des synergides.
Loc. nom. masc. : Formation propre aux plantes entomophiles qui est nettement plus voyante que chez les plantes anémophiles.
Adj. : voir
Nom masc. : état de ce qui est apparié ou uni par couple, surtout à l'égard de deux chromosomes qui s'unissent par simple accolement.
Loc. nom. masc. : Accouplement des chromosomes homologues d'origine paternelle et maternelle durant la division nucléaire et cellulaire (méiose).
Adj. : Se dit du hile lorsqu'il est dirigé vers la partie supérieure de la graine, qui est sessile ou presque sur le placenta.
Nom masc. : Nom donné parfois aux étamines avortées que l'on trouve sur le spadice d'un grand nombre d'Aracées.
Adj. : Muni d'appendices.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29