Adj. : qui concerne la région située immédiatement au nord de l'antarctique
Adj. : Qualifie une tige qui se prolonge au-delà d'une inflorescence, sans branche ni feuille.
Adj. : qui évolue sous la surface de l'eau.
Adj. : À petits appendices en forme d'auricules.
Adj. : À pédoncules uniflores ou biflores.
Adj. : Qui semble partagé en deux lobes.
Adj. : À l'intérieur d'une capsule.
Adj. : Quelque peu en forme de carène.
Adj. : Qui a presque la forme d'une massue.
Adj. : Qui se ferme à peu près.
Adj. : Presque confluent.
Adj. : Presque roulé en spirale.
Adj. : Légèrement coriace.
Adj. : Presque cylindrique.
Adj. : Un peu denté.
Adj. : Légèrement déprimé.
Nom fém. : Cas de plantes qui présentent des fleurs unisexuées mais avec tous les degrés de l'avortement des fleurs de l'autre sexe.
Adj. : Presque régulièrement dichotome.
Adj. : Presque digité.
Adj. : Presque égal.
Adj. : se dit d'une espèce qui n'est pas strictement endémique du territoire national parce qu'elle se retrouve dans un pays limitrophe voisin.
Nom fém. : forêt de chênes-liège (Quercus suber), située plus particulièrement dans le bassin méditerranéen.
Adj. : Ayant la nature et la consistance spongieuse du liège.
Adj. : Sous les organes reproducteurs.
Adj. : Similaire à urcéolé, mais aux contours arrondis.
Adj. : Presque globuleux.
Adj. : Quelque peu glumacé.
Nom masc. : base pulvinée ou discoïde d'un champignon portant un vrai réceptacle charnu ou subéreux.
Adj. : Qualifie une spore ou un grain de pollen où il existe de légères différences entre les faces distale et proximale (l'une peut être plutôt convexe, l'autre moins convexe, plane, ou même concave).
Adj. : Quelque peu loculaire ou cellulaire.
Adj. : Presque marginal.
Adj. : qualifie la zone qui s'étale au voisinage des glaciers et de la neige,
Adj. : Qualifie les spores ou grains de pollen isopolaires, à symétrie axiale, légèrement plus larges que hauts (rapport de l'axe polaire sur celui de l'équateur d'environ 0,75-0,80).
Adj. : Dont l'arrangement tend à être en forme d'ombelle, avec les pédoncules issus d'un centre commun.
Adj. : À pédicule à peine visible.
Adj. : Presque pétioliforme.
Adj. : Grain de pollen ou spore dont la surface est ornée d'éléments semblables à des pila.
Adj. : Qualifie une spore ou un grain de pollen subisopolaire, à symétrie axiale, légèrement plus hauts que larges, dont le rapport de l'axe polaire sur le diamètre équatorial est de 1,14-1,33.
Adj. : se dit d'un grain de pollen ou spore à paroi presque lisse.
Adj. : À fleurs presque régulières.
Adj. : Presque sessile, c'est-à-dire à pétiole très court.
Nom masc. ou fém. : Se dit d'une plante cultivée ou introduite, qui se ressème souvent d'elle-même.
Loc. nom. fém. : Substance produit naturellement par la fleur pour attirer les pollinisateurs.
Loc. nom. fém. : Substance qui peut entrainer le tube pollinique vers l'ovule par une réaction d'attirance à l'égard d'organes végétaux.
Loc. nom. masc. : Molécule sur laquelle agit une ou plusieurs enzymes pour fournir l'énergie nécessaire à la respiration.
Nom masc. : Support physique, soit le sol, un tronc d'arbre ou un rocher, chez une plante ou d'une population végétale.
Adj. : Sous le tegmen. i.e. le tégument interne d'une graine.
Adj. : Sous ou avant l'extrémité ou l'apex.
Adj. : Qui se termine insensiblement en pointe très aiguë.
Adj. : Imparfaitement ou presque vivace.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15