Nom masc. : Embryon issu d'une allogamie.
Nom fém. : Spore qui se développe en un gamète.
Adj. : Qui peut être fécondé par un autre taxon.
Adj. : Relatif à l'allostérie, soit en étant lié à l'interaction d'une molécule sur une enzyme protéique
Nom fém. : appariement, lors de la méïose, des chromosomes provenant d'espèces différentes dans un allopolyploïde,
Adj. : résulte de la fécondation de deux gamètes normaux, mais de génomes différents.
Adj. : se dit d'une espèce polyploïde dont les chromosomes sont d'origines différentes.
Adj. : Qualifie les plantes qui possèdent des réserves de miel pour attirer des insectes divers.
Nom fém. : Condition des fleurs qui ne sont pas hautement spécialisées pour la pollinisation par les insectes.
Nom masc. : enzyme codée par différents allèles d'un même gène.
Nom masc. : Pâturage d'été, en altitude, dans les Alpes et, par extension, dans les autres massifs montagneux.
Adj. : Se dit des plantes vivant surtout en moyenne montagne
Adj. : Qui est propre, qui a rapport aux Alpes.
Adj. : qui pousse en haute montagne
Adj. : Qui vit normalement en haute montagne (plus haut que les plantes alpestres).
Loc. nom. fém. : L'alternance de phases haploïdes (gamétophytiques) ou diploïdes (sporophytiques) dans le cycle vital de plusieurs organismes.
Loc. nom. fém. : Théorie selon laquelle le sporophyte tirerait son origine d'une modification du gamétophyte, et ne serait pas une nouvelle phase introduite dans le cycle vital.
Adj. : Se dit d'organes, comme des feuilles ou des bourgeons, insérées un à un à des hauteurs différentes sur la tige.
Adj. : se dit de pièces florales lorsque les pièces des verticilles floraux successifs sont disposées en alternance régulière d'un verticille à l'autre.
Adj. : À fleurs alternes.
: Se dit d'une plante dont les feuilles sont alternes.
Adj. : Se dit d'une feuille à folioles alternés sur le pétiole commun.
Adj. : Qualifie un verticille de pièces florales, soit les étamines ou les sépales, disposé en alternance avec les pétales.
Adj. : Qualifie un verticille de pièces florales, soit les pétales ou les étamines, disposé en alternance avec les sépales.
Adj. : qui vit préférentiellement en altitude au dessus de l'étage montagnard
Nom fém. : Forêt de haute altitude
Adj. : Qui résulte de l'altitude ou qui la concerne.
Nom masc. : Type de végétation terrestre des climats humides à sub-humides se formant sur des sols minces sur calcaires (substratum calcareux) horizontaux à sub-horizontaux, affleurant à de nombreux endroits.
Adj. : Qui a trait aux alvéoles.
Nom fém. : Loge formée par les carpelles soudés du pistil de certaines plantes.
Nom masc. : Substance spongieuse inflammable, brun sombre ou noire, fournie par plusieurs espèces de champignons, principalement le polypore amadouvier.
Nom fém. : Désigne le fruit ne devenant pas charnu de certaines Rosacées.
Nom fém. : Toute graine contenue dans un noyau.
: Contour d'une spore ou d'un grain de pollen vu avec un de ses pôles exactement en haut, c'est-à-dire avec l'axe polaire dirigé directement vers l'observateur.
Adj. : Se dit d'un calice dont la partie extérieure a l'aspect d'un calice et dont la partie interne ressemble à une corolle.
Adj. : Qui peut exister sous deux formes.
Adj. : Qualifie les fleurs qui ont une forme indéterminée.
Adj. : Voir ségrégation ambilatérale.
Nom fém. : Habilité d'un organisme à transférer des organites cytoplasmiques à partir du parent mâle ou du parent femelle.
Adj. : Qui produit deux éléments différents, par exemple un bourgeon qui comporte à la fois des feuilles et des fleurs
Adj. : Qualifie les plantes dont la floraison est inhibée quantitativement par des longueurs de jour intermédiaires.
Adj. : Qualifie un caractère commun aux deux sexes.
Adj. : Qui produit des fleurs hermaphrodites, avec à la fois des micro- et macrosporophylles portant des sac polliniques et des ovules, respectivement.
Adj. : Qualifie les fleurs où la majorité des ovules avortent et seulement quelques-uns produisent des graines viables.
Nom masc. : Résine fossile de pins (Pinus succinifer)
Loc. nom. fém. : Ensemble des pratiques conçues en vue de produire des arbres plus désirables, capables de fournir dans un milieu donné plus de bois et de meilleure qualité que n'en produit le matériel habituel.
Loc. nom. fém. : Science ou art d'améliorer des espèces ou populations, en appliquant méthodiquement ce que l'on connaît de la génétique.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29