Glossaire de la bryologie : P

pachyderme (adj.) : à parois épaisses, s’applique aux parois cellulaires des capsules fermes et rigides comme du cuir
(ang.: pachydermous)

pachyphylle (adj.) : à feuilles épaisses
(ang.: pachyphyllous)

paire (n.f.) : deux choses semblables ou symétriques, ex.: les deux feuilles localisées de part et d’autre de la tige de Fissidens
(ang.: jugum)

palmé (adj.) : avec des lobes radiant du centre comme les doigts de la main
(ang.: palmate)

paludicole (adj.) : habitant les marais (palustre: provenant des marais)
(ang.: paludicolous)

panduriforme (adj.) : en forme de caisse de violon (obové avec un sinus de chaque côté)
(ang.: panduriform)

papille (n.f.) : ornementation de la surface des cellules; très petite protubérance pleine, de formes diverses, souvent localement épaissie
(cf.: papilleux, papille mucigène) (ang.: papilla)

papille en C : papille en forme de croissant; papille ayant, vue par le dessus, un aspect semi-circulaire (rarement circulaire); ces papilles peuvent être lisses ou rugueuses et groupées de façons diverses, mais leur face creuse est généralement orientée vers le centre du groupe, ex.: Encalypta, Phascum, Pouja
(cf. papille) (ang.: C-shaped papilla)

papille en forme de croissant : cf. papille en C
(ang.: hob)

papille mucigène : cellule d’origine épidermique en forme de massue, sécrétant du mucilage, unicellulaire ou coiffant la cellule terminale d’un filament unisérié (cf. filament mucigène); fréquent sur les bords  des jeunes feuilles et sur les écailles des Marchantiales ; cellule en forme de papille, sessile ou pédicellée, spécialisée dans la production de mucilage. cf cellule mucigène.
(ang.: slime papilla)

papilleux (adj.) : couvert de papilles; monopapilleux: à une seule papille non ramifiée, par surface cellulaire, pluripapilleux: à plusieurs papilles, ou a une seule papille, composite ou ramifiée, par surface  cellullaire (cf. papille en C); à papilles au sommet des cellules, ou formées par les parties apicales saillantes des cellules, ex.: Philonotis ; par extension, surface rugueuse, couverte de papilles de formes diverses,  ex.: feuilles pottioïdes; qualificatif inadéquat pour les rhizoïdes tuberculés des hépatiques à thalle
(ang.: papillose, prorate, scindula)

papyracé (adj.) : ayant la minceur et la consistance du papier, ex.: feuilles de Ptychomnion
(ang.: chartaceous)

paradermique (adj.) : qualifie une section parallèle ou tangentielle à la surface, ex.: pour étudier la structure des pores épidermiques des hépatiques à thalle
(ang.: paradermal)

paramphigastre (n.m.) : disque adhésif, généralement arrondi, formé d’initiales de rhizoïdes soudées, localisé sur le corps de l’amphigastre chez les hépatiques épiphylles, ex.: Leptolejeunea
(syn.: disque secondaire à rhizoïdes) (cf. disque à rhizoïdes) (ang.: secondary rhizoid disc)

paraphylle (n.f.) : petite écaille verte, filiforme, lancéolée ou foliacée, parfois ramifiée, souvent produite sur les tiges ou les branches des mousses pleurocarpes; feuille accessoire; excroissance de tissu superficiel  de la tige ou de la base des feuilles, en forme de petite feuille, écaille ou filament, parfois ramifiée; localisée entre les feuilles sur la tige et les rameaux de beaucoup de mousses pleurocarpes, ex.: Thuidium ; occasionnellement associée aux bractées périgoniales chez les hépatiques, ex. Scapania
(cf. paraphyse, pseudoparaphylle) (ang.: paraphyllium)

paraphyse (n.f.) : poil hyalin, jaunâtre et cloisonné en mélange avec les anthéridies (et souvent les archégones); filament stérile, unisérié, hyalin ou jaunâtre, mêlé aux anthéridies et aux archégones
(ang.: paraphysis)

paraténiole (n.f.) : extension de la téniole dans la gaine foliaire, soit en la remplaçant du côté proximal, soit situé à l’extérieur; se distingue de la téniole par sa structure unistratifiée
(cf. mésohyalocyste) (ang.: parateniola)

parenchymateux (adj.) : composé de cellules plus ou moins courtes jointes bout à bout
(ant.: prosenchymateux) (ang.: parenchymatous)

parenchyme (n.m.) : tissu formé de cellules presque indifférenciées, habituellement à parois minces et isodiamétriques (donc à extrémités larges); tissu de cellules polyédriques relativement peu différenciées, généralement à parois minces et non imbriquées aux extrémités
(ant.: prosenchyme) (ang.: parenchyma)

parfait (adj.) complet, ex.: péristome diplolépidé à endostome muni de segments et de cils
(cf. bryoïde) (ang.: perfect)

paroïque (adj.) : avec des anthéridies et archégones dans la même inflorescence mais non mêlés, les anthéridies se trouvant à l’aisselle des feuilles périchétiales les plus hautes; à anthéridies et à archégones  groupés mais non mêlés, les anthéridies étant localisées dans les aisselles de feuilles périgoniales situées immédiatement au-dessous des feuilles périchétiales
(cf. autoïque) (ang.: paroicous)

pectiné (adj.) : qui ressemble à un peigne, ex.: papilles latérales des hyalocystes de quelques espèces de sphaignes
(ang.: pectinate)

pédicelle (n.m.) : pied, petit pédoncule
(ang.: pedicel)

pédicellé (adj.) : porté par un pédicelle, ex.: la plupart des capsules des bryophytes
(ang.: pedicellate)

pellucide (adj.) : diaphane, transparent, translucide
(ang.: pellucid)

pelté (adj.) : en forme de bouclier, plat et attaché à une tige par la partie centrale de la face inférieure
(ang.: peltate)

pendant, penduleux (adj.) : à sommet en bas; à sommet situé plus bas que l’horizontale (ou plus bas que la base de l’organe), ex.: capsule pendante (cf. incliné); qualifie aussi une forme de croissance à tiges et  rameaux retombants
(ang.: pendulous, pendent, cernuous)

pendulaire (adj.) : oscillant de gauche à droite ou d’avant en arrière à partir d’un point d’équilibre; séquence de segmentation de la cellulle apicale, inversée après chaque révolution complète
(cf. hélicoïdal) (ang.: pendular)

pénicillé (adj.) : en forme de pinceau; à touffe de feuilles étroites, imbriquées et dressées, portée par un axe court, ou située au sommet d’une tige
(ang.: penicillate)

penné (adj.) : disposé de chaque côté d’un axe comme les barbes d’une plume, ex.: rameaux étalés et régulièrement disposés de chaque côté d’une tige
(ang.: pinnate)

percurrent (adj.) : qui s’étend jusqu’à l’apex (se dit de la nervure); atteignant le sommet et le dépassant, ex.: nervure foliaire
(ang.: percurrent)

perforé (adj.) : percé
(ang.: perforate)

périanthe (n.m.) : enveloppe d’origine foliaire, entourant le ou les archégones de la plupart des hépatiques à feuilles
(ang.: perianth, calyx)

périchétium (n.m.) : inflorescence femelle formée de feuilles ou de bractées entourant les archégones
(ang.: perichaetium)

périchèze (n.m.) : inflorescence femelle formée de feuilles ou de bractées entourant les archégones; périanthe, feuilles (bractées périchétiales) et amphigastres (bractéoles) modifiés, entourant le ou les archégones; terme inadéquat pour désigner la vaginule chez les mousses, la gynécie ou le périanthe chez les hépatiques
(ang.: perichaetium)

péricline (adj.) : à mode de cloisonnement cellulaire parallèle à la périphérie de l’organe
(ant.: anticline) (ang.: periclinal)

périgone (n.m.) : inflorescence mâle formée de feuilles ou de bractées entourant les anthéridies; ensemble de feuilles et d’amphigastres (bractées, bractéoles) entourant les anthéridies; terme inadéquat pour désigner l’andrécie
(ang.: perigonium)

périgyne coelocaule : cf. périgyne, calyptra coelocaule
(ang.: shoot perigynium)

périgyne, périgynion (n.m.) : structure dressée, souvent charnue et tubulaire, entourant les archégones, puis les sporophytes, issue de l’activité méristématique d’un anneau de cellules caulinaires, localisé à la périphérie du réceptacle archégonial; non nécessairement associée à une calyptra coeocaule, ex.: enveloppe creuse du sporophyte d’Isotachis
(ang.: perigynium)

périne (n.f.) : résidu de l’endothécium de la capsule, déposé à la surface de l’exine de la spore (des mousses)
(ang.: perine)

péristome : (n.m.) : un cercle simple ou double de dents, à l’intérieur de l’orifice de la capsule, le péristome externe (exostome) étant formé de dents, le péristome interne (endostome) étant formé de segments qui alternent parfois avec des cils souvent issus de la membrane basale
(ang.: peristome)

péristome double : à exostome et endostome distincts
(cf. diplolépidé) (ang.: double peristome)

péristome externe : cf. exostome
(ang.: outer peristome)

péristome hypnoïde : péristome double « parfait », à 26 dents lancéolées, striolées en croisillons à la base, portant des trabécules à la face externe; l’endostome est bien développé et consiste en une haute  membrane basale et 16 segments lancéolés, carénés, alternant avec un ou plusieurs cils
(ang.: hypnoid peristome)

péristome interne : cf. endostome
(ang.: inner peristome)

péristome simple : péristome à exostome ou à endostome des mousses diplolépidées ; péristome haplolépidé à un seul anneau de dents
(ang.: single peristome)

persistant (adj.) : durant au delà du temps habituel ou au delà de la période de végétation, ex.: certaines coiffes de mousses, protonéma d’Ephemerum
(ang.: persistent)

pétricole (adj.) : habitant sur les pierres et les rochers
(cf. saxicole, épilithe) (ang.: petrocolous)

pétrophyte (adj., n.f.) : plante vivant sur les pierres et les rochers
(ang.: petrophilous)

phanéropore (n.m.) : stomate de la capsule des mousses, à cellules stomatiques localisées au même niveau que les cellules exothéciales
(ant.:cryptopore) (ang.: phaneropore)

phascoïde (adj.) : à capsule sessile et cléistocarpe; à gamétophyte d’aspect semblable à celui de Phascum
(ang.: phascoid)

phénotype (n.m.) : ensemble des caractères somatiques apparents d’un individu qui exprime l’interaction du génotype et du milieu
(ang.: phenotype)

photophile (adj.) : vivant à la lumière
(ang.: photophilous)

photophyte (adj., n.f.) : plante vivant à la lumière
(ang.: photophytic)

phyllidium (n.m.) : organe ayant le rôle d’une feuille; (feuille des bryophytes si on estime que le terme « feuille » ne peut être utilisé en phase haploïde
(cf. caulidium) (ang.: phyllidium)

phyllodioïque (adj.) : à gamétophyte mâle nain, épiphyte sur les feuilles ou sur le tomentum de gamétophytes femelles plus grands
(ang.: phyllodioicous)

phyllotaxie (n.f.) : disposition des feuilles sur la tige; exprimée numériquement par une fraction dont le numérateur équivaut au nombre de révolutions autour de la tige nécessaires pour aller d’une feuille à celle située immédiatement au-dessus sur la même génératrice et le dénominateur se rapportant au nombre de feuilles dans une révolution
(cf. divergence) (ang.: phyllotaxy)

pied (n.m.) : organe basal d’un sporophyte (organe d’absorption)
(ang.: foot)

pileux (adj.) : à longs poils
(ang.: pilose)

pilifère (adj.) : portant des poils; par extension, à arête
(ang.: piliferous)

piliforme (adj.) : en forme de poil ou d’arête
(ang.: piliform)

piquant (adj.) : se terminant par une pointe rigide et aiguë
(ang.: pungent)

piriforme (adj.) : en forme de poire, ex.: capsule de Bryum
(ang.: pyriform)

placenta (n.m.) : interface gamétophyte/pied du sporophyte, (soulignée par la dilatation des parois, en particulier des parois en regard des cellules de part et d’autre de l’interface (= cellules de transfert) ainsi que par la présence éventuelle de restes de cellules haustoriales)
(cf. cellules de transfert, involucelle) (ang.: placenta, haustorial collar)

plan (adj.) : aplati, plat, ni courbé ni crispé, ex.: marge ou lame des feuilles et des thalles
(ang.: plane)

plante juvénile : morphotype issu du protonéma, distinct de la forme adulte, fréquent chez les hépatiques
(ang.: juvenile plant)

plantule issue d’une gemmule : ensemble des stades de germination et de développement de la gemmule jusqu’à la plante adulte; dans la plupart des cas, ces stades sont analogues à ceux observés lors de la germination de la spore
(cf. plantule issue d’une spore) (ang.: gemmaling)

plantule issue d’une spore : ensemble des stades de germination et de développement de la spore jusqu’à la plante adulte; incluant la phase du protonéma, à protonéma différencié de différentes façons, et le jeune gamétophyte, caractérisé chez les hépatiques à feuilles par une segmentation pendulaire de la cellule apicale
(ang.: sporeling)

plaque dorsale : unité de surface de la face externe des dents du péristome arthrodonte, localisée entre les trabécules, chaque plaque correspondant à la paroi péricline interne d’une cellule
(cf. lamelle) (ang.: orsal plates)

plaque ventrale : unité de surface de la face interne des dents du péristome arthrodonte, localisée entre les trabécules, chaque plaque correspondant à la paroi péricline externe d’une cellule
(cf. lamelle) (ang.: ventral plate)

plamodesme (n.m.) : pont intercellulaire; communication intercellulaire qui traverse la paroi;. formé lors de la constitution de la paroi à la fin de la division cellulaire.
(ang. plamodesma)

plésiomorphe (adj.) : de forme voisine; par extension, à caractères primitifs
(ang.: pleisiomorphous)

pleurocarpe (adj.) : à archégones et, par conséquent, à sporophytes au sommet de courts rameaux spécialisés, ou se développant latéralement à partir d’un bourgeon périchétial (cf. cladocarpe) plutôt qu’au  sommet d’une tige ; mousses à tiges généralement couchées, rampantes, se ramifiant abondamment et croissant en tapis ou en gazons plutôt qu’en touffes
(ang.: pleurocarpous)

pli (n.m.) : repli longitudinal
(ang.: plica)

plissé (adj.) : à plis longitudinaux
(ang.: plicate)

plumeux (adj.) : ayant l’aspect d’une plume; régulièrement penné
(ang.: plumose)

pneumatode (n.m.) : cf. pore épidermique
(ang.: pneumathode)

poilu (adj.) : velu, pileux; couvert de poils, ex.: coiffe de certains Orthotrichum
(ang.: pilose)

polycarpe (adj.) : à nombreux « fruits »; à plusieurs sporophytes par périchèze ou par périanthe, ex.: Ptychomitrium lepiomitrium
(cf. polysète) (ang.: polycarpic)

polyembryonie (n.f.) : formation de plusieurs embryons et, par conséquent, de plusieurs sporophytes à partir d’un même archégone, entourés d’une seule calyptra
(ang.: polyembryony)

polygame (adj.) : avec des anthéridies et des archégones dans la même inflorescence ou dans des inflorescences séparées mais sur la même plante
(cf. hétéroïque, polyoïque) (ang.: polygamous)

polymorphe (adj.) : à plusieurs formes; de forme variable
(cf. amorphe, dimorphe, hétéromorphe) (ang.: polymorphic)

polyoïque (adj.) : à plusieurs types de disposition des organes sexuels chez des individus appartenant à une même espèce
(cf. hétéroïque, polygame) (ang.: polyoicous)

polyploïde (adj.) : à nombre chromosomique d’un multiple exact du nombre chromosomique haploïde n des gamètes normales
(ang.: polyploid)

polysète (adj.) : à plusieurs pédicelles, donc à plusieurs sporophytes dans une même gynécie, mais chaque sporophyte issu d’un archégone différent et possédant sa propre calyptra
(cf. polycarpe) (ang.: polysety)

polytrichoïde (adj.) : ayant l’aspect et les caractéristiques de Polytrichum, à grandes feuilles rigides, ou à coiffe hérissée ou velue
(ang.: polytrichoid)

ponctuation (n.f.) : dépression, creux, ex.: dans les parois cellulaires
(ang.: pit)

ponctué (adj.) : à parois cellulaires munies de petites dépressions, cavités ou trous (à plasmodesmes); qualifie les chlorocystes à dépressions dans les parties épaissies des parois cellulaires, entre deux cellules adjacentes, ex.: chez Dicranum, les cellules conductrices du thalle de certaines hépatiques, ex.: Pallavicinia; caractérise l’ornementation de l’exine de certaines spores
(ang.: punctate, pitted)

ponctulé (adj.) : marqué de petits creux ou percé de petits trous
(ang.: punctulate)

pore (n.m.) : petite ouverture ou orifice; plasmodesme dans les parois de certaines cellules, ex.: des hyalocystes et du hyaloderme de Sphagnum , des hylaocystes du limbe foliaire des Leucobryaceae, Leucophanaceae et Theriotia, des cancellines des Encalyptaceae, Leucophanaceae et Calymperaceae
(cf. pseudopore, pore épidermique, ponctuation) (ang.: pore)

pore commissural : pore situé le long des commissures dans les feuilles de Sphagnum; ces pores sont alignés le long des bords latéraux des hyalocystes
(ang.: commissural pore)

pore composé : pore épidermique en forme de cylindre ou de tonnelet, entouré par plusieurs anneaux concentriques de cellules d’origine épidermique; certains de ces anneaux surmontent l’épiderme, d’autres se situent au même niveau, d’autres encore se localisent à l’intérieur de la cavité aérifère, ex.: Marchantia, Preissia
(cf. pore épidermique) (ang.: barrel structure, compound)

pore épidermique : pore aérifère; pore respiratoire (syn.: pneumatode); petit orifice dans l’épiderme supérieur de la plupart des hépatiques à thalle complexe (Marchantiales), entouré d’un ou de plusieurs anneaux concentriques de cellules épidermiques modifiées
(cf. stomate) (ang.: air pore)

pore respiratoire : cf. pore épidermique
( syn.: pneumatode) (ang.: breathing pore)

pore simple : pore épidermique entouré uniquement de cellules prolongeant directement l’épiderme
(ang.: simple pore)

poreux (adj.) : à pores
(cf. criblé) (ang.: porose)

port (n.m.) : l’aspect général ou l’apparence de la plante
(ang.: habit)

postérieur (adj.) : qualifie la face ventrale d’une tige ou d’un thalle; le bord orienté vers la base de la tige d’une feuille insérée longitudinalement ou obliquement
(ant.: antérieur) (cf. proximal) (ang.: postical)

pottioïde (adj.) : à feuilles lingulées à nervure robuste, engainantes et à cancellines à la base; à cellules laminales isodiamétriques et papilleuses, ex.: Tortula, Encalypta, Calymperaceae
(ang.: pottioid)

pousse (n.f.) : tige ou rameau muni de ses feuilles et appendices habituels
(ang.: shoot)

précoce (adj.) : hâtif, prématuré, ex.: spores germant à l’intérieur de la capsule
(cf. endosporal) (ang.: precocious)

prépéristome (n.m.) : cf. prostome
(ang.: preperistome)

primordium (n.m.) : initiation; organe au début de sa différenciation, ex.: primordium de feuille
(ang.: primordium)

primordium de feuille : cf. primordium
(ang.: leaf primordium)

proboscidien (adj.) : prolongé en trompe; par extension, feuille proboscidienne: feuille ou appendice foliaire spécialisé, formé principalement de la nervure et portant souvent des propagules, ex.: Calymperaceae,  Streptopogon
(ang.: proboscis)

procombant (adj.) : étalé et couché sur le sol sans s’y ancrer
(ang.: procumbent)

proéminent (adj.) : faisant saillie; par extension, bien visible
(ang.: prominent)

prolifère (adj.) : à croissance continue par développement de tiges feuillées nouvelles ou d’innovations
(ang.: proliferous)

propagule (n.f.) : terme général pour désigner différents types d’organes spécialisés assurant la reproduction végétative, ex.: bourgeon, bulbille, feuille, rameau, fragment d’axe feuillé ou de thalle, ex.: chez  Tortula pagorum, Pohlia proligera; corpuscule arrondi, ellipsoïidal, disciforme, cylindrique ou filamenteux, uni- ou pluricellulaire, caduc, ex.: chez Barbula indica, Ulota phyllantha; corpuscule uni- ou  pluricellulaire des marges ou des surfaces des feuilles ou des thalles, ex.: chez les Jungermanniales, Metzgeriales
(cf. gemmule, diaspore) (ang.: propagulum, brood body)

propagule disciforme : propagule pluricellulaire en forme de disque
(ang.: discoid gemma)

propagulifère (adj.) : portant des propagules
(syn.: gemmifère) (cf. gemmipare) (ang.: gemmiferous)

prosenchymateux (adj.) : cellules étroites et allongées, dont les extrémités se chevauchent
(ant.:parenchymateux) (ang.: prosenchymatous)

prosenchyme (n.m.) : tissu formé de cellules étroites et allongées, aiguës aux extrémités et imbriquées les unes dans les autres
(ant.: parenchyme) (ang.: prosenchyma)

prostome (n.m.) : structure rudimentaire externe au péristome, généralement adhérente aux dents péristomiales principales, ex.: Pterobryaceae
(ang.: prostome)

prostré (adj.) : couché sur le sol, rampant
(ang.: prostrate)

protandre (adj.) : chez les bryophytes monoïques: à gamètes mâles arrivant à maturité et libérés avant la maturation des archégones du même gamétophyte
(ant.: protogyne) (ang.: protandrous)

prothalle (n.m.) : gamétophyte des cryptogames vasculaires; par extension, petit thalle indifférencié; protonéma thalloïde, ex.: Sphagnum
(ang.: prothallus)

protogyne (adj.) : chez les bryophytes monoïques: à archégones arrivant à maturité avant la maturation et la libération des gamètes mâles du même gamétophyte
(ant.: protandre) (ang.: protogynous)

protonéma (n.m.) : structure filamenteuse ou thalloïde, résultant de la germination de la spore (protonéma primaire) ou se développant à partir du gamétophyte ou du sporophyte par formation adventive ou  régénération (cf. protonéma de régénération).; inclut tous les stades de développement jusqu’à l’initiation du ou des gamétophytes; chez les mousses, il est filamenteux, à l’exception de Sphagnum, Andreaea et  Tetraphis où il est thalloïde, et très variable pour sa richesse en chloroplastes, le degré d’inclinaison des parois transversales et le degré de ramification (cf. caulonéma, chloronéma); chez les hépatiques, il ne  développe qu’un seul gamétophyte; deux phases protonémiques
(ang.: protonema)

protonéma de régénération : protonéma secondaire, se développant chez les mousses à partir de fragments de feuilles, de tiges ou de pédicelles
(cf. protonéma) (ang.: regenerate protonema)

protonéma thalloïde : cf. protonéma, prothalle
(ang.: prothallial sporeling)

proximal (adj.) : près de la base ou près du point d’attache; vers la base d’une feuille ou d’une tige; face interne d’une spore
(ant.: distal) (ang.: proximal)

pruine (n.m.) : couche cireuse de couleur bleutée recouvrant les feuilles ou les capsules
(ang.: bloom)

pruiné (adj.) : garni de pruine
(ang.: pruinose)

pseudoautoïque (adj.) : avec des plantes mâles naines épiphytes sur les plantes femelles
(cf. autoïque) (ang.: pseudautoicous)

pseudodistique (adj.) : fortement comprimé de manière à ce que les feuilles, disposées en hélice, aparaissent alternes et arrangées sur deux rangées longitudinales, ex.: Phyllogonium
(ang.: pseudodistichous)

pseudoélatère (n.m.) : faux élatère; élément stérile, uni- ou pluricellulaire, se différenciant à partir des élatérocytes diploïdes, avec ou sans divisions mitotiques préalables; se distingue de l’élatère par l’absence  d’épaississements hélicoïdaux et par la persistance de cytoplasme
(cf. élatère) (ang.: pseudoelater)

pseudoparaphylle (n.f.) : structure unistratifiée, filamenteuse ou foliacée formée sur le bord adaxial d’un rameau latéral inhibé, à la place d’une feuille normale; fréquent chez les mousses pleurocapes
(ang.: pseudoparaphyllium)

pseudopérianthe (n.m.) : tissu d’origine gamétophytique, entourant le ou les archégones avec leur calyptra, et ensuite le ou les sporophytes, ex.: Pallavicinia, Marchantia
(ang.: pseudoperianth)

pseudopode (n.m.) : partie allongée de la tige, dépourvue de feuilles ou à feuilles rudimentaires; partie allongée du gamétophyte, située au-dessous du sporophyte chez Sphagnum et Andreaea, et remplaçant le pédicelle; prolongement apical de la tige, muni de propagules à son sommet
(cf. proboscidien) (ang.: pseudopodium)

pseudopore (n.m.) : structure ressemblant à un pore, fermée par une membrane mince que l’on peut mettre en évidence par coloration, ex.: chez les hyalocystes des Calymperaceae; anneau fibrillaire sans perforation centrale dans les feuilles des sphaignes
(ang.: pseudopore)

pseudostomate (n.m.) : stomate rudimentaire de la capsule des sphaignes, à deux cellules stomatiques mais dépourvu d’orifice; structure en creux dans la paroi capsulaire des sphaignes, participant à la déhiscence de la capsule, issue de la régression partielle de certaines cellules épidermiques
(ang.: pseudostoma)

pseudothalloïde (adj.) : à faux thalle, ex.: gamétophyte de Metzgeriopsis ressemblant à un thalle
(ang.: pseudothallose)

pterygodonte (adj.) : qualifie une forme de péristome nématodonte, à dents munies d’une crête ou d’une aile longitudinale sur la face interne, ex.: Polytrichales
(ant.: leiodonte) (ang.: pterygodont)

puginiforme, pugioniforme (adj.) : en forme de poignard
(ang.: pugioniform)

pulviné, pulviniforme (adj.) : en forme de coussin
(ang.: pulvinate)

pustuleux (adj.) : boursouflé; couvert d’excroissances irrégulières, de cloques, de boutons
(ang.: pustulose)

pyrénoïde (n.m.) : inclusion réfringeante du plaste des anthocérotes et de nombreuses algues brunes
(ang.: pyrenoid)

pyriforme (adj.) : en forme de poire
(ang.: pyriform)

Exprimez-vous! Laisser un commentaire...