Glossaire de la bryologie : A

abaxial (adj.): opposé à l’axe ou à la tige; face dorsale ou face externe;
(ant.: adaxial) (ang.: abaxial)

abortif (adj.) : à développement interrompu ou anormal; ex.: spores dont le développement s’arrête avant la maturité
(ang.: abortive)

abrupt (adj.) : changeant brusquement; ex.: feuille abruptement rétrécie en pointe fine
(ang.: abrupt)

acaule, acaulescent (adj.) : pourvu d’une très courte tige
(ant.: caulescent) (ang.: acaulescent)

accrescent (adj.) : qui croît en taille; s’accroissant exceptionnellement; organe continuant à s’accroître après avoir rempli son rôle
(ang.: accrescent)

aciculaire (adj.) : allongé et pointu comme une aiguille
(ang.: acicular)

acidophile – acidiphile (adj., n.f.) : plante vivant sur les substrats acides
(ant.: basophile, basiphile) (ang.: acidophile, acidophilous)

acinaciforme (adj.) : en forme de sabre
(ang.: acinaciform)

acrocarpe (adj.) : produisant le sporophyte à l’extrémité d’une tige ou d’une branche principale
(ant.: pleurocarpe) (cf.: acrogyne) (ang.: acrogynous)

acrogène (adj.) : qui possède un méristème apical
(ang.: acrogenous)

acrogyne (adj.) : (hépatique) à archégones se développant au sommet d’une tige ou d’un rameau principal. La cellule apicale cesse de fonctionner et la croissance de l’axe feuillé est interrompue
(ant.: anacrogyne) (cf. acrocarpe) (ang.: acrocarpus)

acropète (adj.) : à progression en direction du sommet; tissus ou organes se développant et mûrissant de la base vers le sommet, les plus jeunes étant situés à l’apex (déplacement de solutions ou induction en direction de l’apex)
(ant.: basipète) (ang.: acropetal)

acroscopique (adj.) : qualifie la partie du segment la plus proche du méristème apical dont il est issu; la paroi segmentaire principale, généralement de forme triangulaire, sépare la zone acroscopique du segment de l’apicale caulinaire
(ant.: basiscopique) (ang.: acroscopic))

actinomorphe (adj.) : à symétrie radiale
(ant.: zygomorphe) (ang.: actinomorphic )

acumen (n.m.) : longue pointe effilée
(ang.: acumen)

acuminé (adj.) : très effilé; se terminant en pointe fine, longuement étirée, d’un angle inférieur à 45º
(cf.: aigu) (ang.: acuminate)

adaxial (adj.) : orienté vers l’axe de la tige; face ventrale ou face interne d’une feuille ou d’une nervure tourné vers l’axe, la tige
(ant.: abaxial) (cf.: ventral, interne) (ang.: adaxial)

adhérent (adj.) : qui adhère à un organe différent, par opposition à cohérent, qui adhère à un organe semblable; à parties ou organes dissemblables en contact intime mais non fusionnés ni soudés; ex.: périanthe et
bractées de certaines hépatiques à feuilles
(cf.: cohérent, adné, conné) (ang.: adherent)

adné (adj.) : à parties ou organes dissemblables fusionnées ou soudées; ex.: bractées et périanthe de certaines hépatiques à feuilles
(cf.: adhérent, conné, cohérent) (ang.: adnate)

adventice (adj.) : introduit, immigré; plante accidentellement introduite
(ang.: adventive)

adventif (adj.) : qualifie un organe qui se développe à partir de tissus ayant perdu leur caractère méristématique, ex.:rameaux adventifs de Cephalozia; ou à des endroits inusités, ex.: rhizoïdes à partir de cellules foliaires ou costales
(ang.: adventitious)

aérenchyme (n.m.) : Parenchyme lâche, présentant des lacunes entre les groupes de cellules et facilitant les échanges gazeux.

aérophyte (adj., n.f.) : plante vivant dans l’air; plante fixée sur les parties aériennes d’une autre plante
(cf.: épiphyte) (ang.: aerophyte)

agrégé (adj.) : amas, aggloméré
(ang.: aggregate)

aigu (adj.) : nettement pointu (moins de 90º et supérieur à 45º); à sommet en pointe
(cf.: acuminé) (ang.: acute)

aiguillon (n.m.) : appendice ou poil filiforme, droit et raide; prolongement formé par une nervure excurrente
(cf. barbe) (ang. awn)

aile (n.f.) : expansion ou appendice mince, plan, membraneux, ex.: aile d’une spore, carène ailée d’un périanthe ou d’une feuille condupliquée; désigne parfois la lame d’un thalle, ou l’oreillette différenciée de la base de la feuille des mousses
(ang.: wing)

aisselle (n.f.) : angle entre une feuille et la tige; intérieur de l’angle formé par l’axe et les l’organes qui en dérivent, ex.: feuille avec la partie apicale de la tige, tige avec les rameaux
(ang.: axil)

alaire :  voir cellule alaire

allongé (adj.) : étiré
(ang.: elongate)

allopatrique (adj.) : à aire de répartition séparée
(ant.: sympatrique) (ang.: allopatric)

alluvion (n.f.) : dépôt terreux déposé par l’eau (sol alluvial) ex.: sol des plaines inondables
(ang.: alluvium)

alpestre (adj.) : propre aux montagnes (régions d’altitude moyenne)
(ang.: alpestrine)

alpin (adj.) : (particulier à la chaîne des Alpes), situé au-dessus de la limite des forêts
(ang.:alpine)

alvéolé (adj.) : comportant des dépressions à la surface; s’applique parfois aux pores
(ang.: alveolate)

amorphe (adj.) : sans forme définie
(ang.: amorphous)

amphigastre (n.m.) : feuilles inférieures des hépatiques à feuilles, représentant une troisième rangée, souvent réduite ou même manquante; chez certaines mousses, il s’agit de toutes petites feuilles à la face supérieure des tiges ou des rameaux, diversement différenciées
(cf. paraphylle, pseudoparaphylle) (ang.: amphigastrium)

amphitécium (n.m.) : tissu embryonnaire de la capsule en développement, qui entoure l’endothécium; partie externe de la capsule embryonnaire qui différencie chez les mousses tous les tissus externes, de l’épiderme au sporosac externe, chez les sphaignes et les anthocérotes
(cf. endothécium) (ang.: amphithecium)

amplectant (adj.): embrassant
(ang.: amplectant)

amplexicaule (adj.) : qui entoure la tige, engainant la tige, ex.: base d’une feuille entourant la tige (semi-amplexicaule: entourant la tige sur la moitié de sa circonférence)
(ang.: amplexicaulous)

ampulla (n.f.): cellule du hyaloderme, lagéniforme (en forme de bouteille), allongée, munie adaxialement d’un col court qui se termine par un pore, ex.: chez certaines sphaignes
(ang.: retort cells)

anacrogyne (adj.): à archégones ne se formant pas à partir de la cellule apicale d’une tige, d’un rameau ou d’un thalle, mais à partir d’initiales superficielles; la cellule apicale conserve sa fonction et la croissance apicale se poursuit
(ant.: acrogyne) (ang.: anacrogynous)

analogue (adj.): à structures ou organes de fonction semblable mais ayant une origine phylogénique ou ontogénique différente, ex.: pores épidermiques et stomates
(ant.: homologue) (ang.: analogous)

anastomose (n.f.): formant des liens; parfois appliqué aux dents du péristome irrégulièrement divisées qui se joignent et se rejoignent; interconnection de structures; formation d’un réseau par fusion de structures; dents irrégulièrement divisées et interconnectées du péristome; (interconnection des crêtes de l’exine de certaines spores)
(ang.: anastomose)

andrécie – androécie (n f.) : inflorescence mâle chez les mousses; anthéridies et les bractées qui les entourent; inflorescence mâle
(cf. périgone) (ang.: androecium)

androgamétophyte (n.m.) : gamétophyte mâle (terme à utiliser si on estime que le terme « mâle » ne peut être employé en phase haploïde)
(ang.: androgametophyte)

androgène (adj.) : portant des anthéridies
(ang.: androgenous)

androgyne (adj.) : qui porte des organes sexuels mâles et femellse dans la même inflorescence; à anthéridies et archégones sur la même plante
(cf. monoïque) (ang.: androgynous)

androgynogamétophyte (n.m.) : gamétophyte autoïque ou synoïque
(ang.: androgynogametophyte)

anisophylle (adj.) : à feuilles dissemblables; à feuilles raméales et caulinaires de forme différente, ex.: Sphagnum, Mittenothamnium, Thuidium; à deux types de feuilles sur la tige principale, ex.: Hypoptergium, Racopilum, la plupart des hépatiques à feuilles
(ant.: isophylle) (ang.: anisophyllous )

anisospore (adj.) : à spores dont les diamètres ont une distribution bi- ou multimodale; (généralement, les petites sporessont mâles); souvent associé au nanisme mâle. L’hétérosporie vraie, à macro- et microsporanges, n’existe pas chez les bryophytes
(ant. isospore) (ang.: anisosporous)

anneau (n.m.) : anneau de cellules participant à la déhiscence de la capsule, différencié entre le sommet de l’urne et l’opercule chez les mousses stégocarpes
(cf. valve) (ang.: annulus )

annuel (adj.) : complétant son cycle en un an
(cf. éphémère) (ang.: annual)

annulaire (adj.) : en forme d’anneau
(cf. verticillé) (ang.: annular)

anodique (adj.) : qualifie la partie d’un segment que l’on rencontre en remontant l’hélice génératrice des segments; surface rectangulaire du segment orientée vers l’hélice
(ant. cathodique) (ang.: anodic)

antérieur (adj.) : qualifie la face dorsale d’une tige ou d’un thalle (le bord orienté vers l’apex de la tige d’une feuille insérée longitudinalement ou obliquement)
(ant.: postérieur) (ang.: antical)

anthéridie ( n.f.) : organe de reproduction globuleux ou largement cylindrique; c’est une structure pédicellée qui produit les gamètes mâles, les anthérozoïdes; organe sexuel mâle; gamétange mâle; structure sphérique, ovale-oblongue ou cylindrique, obtuse au sommet, stipitée à la base (comportant une paroi stérile s’ouvrant par un pore apical, et une zone médullaire fertile); contient à maturité les spermatozoïdes
(ang.: antheridium)

anthéridiophore (n.m.) : organe ou rameau spécialisé portant les anthéridies, ex.: Marchantia
(cf. gamétangiophore) (ang.: antheridiophore)

anthérozoïde (n.m.) :syn: spermatozoïde
(ang.: antherozoid)

anthocérothe (n.f.) : plante appartenant à la division Anthocerophyta (ou à la classe Anthocerotopsida)
(ang.: hornwort)

anthropochore (adj., n.f.) : associé à l’homme ou dont la dispersion est favorisée par les activités de l’homme; plante rudérale ou adventice
(ang.: anthropochorous)

anticline (adj.) : à mode de cloisonnement cellulaire perpendiculaire à la surface de l’organe
(ant. péricline) (ang.: anticlinal)

antrors (adj.) : dirigé vers l’avant, vers l’extrémité de la feuille (s’applique aux papilles)
(ang.: antrorse)

aperturé (adj.) : à orifice ou à pore, ex.: spores à un ou plusieurs pores dans l’exine
(ang.: aperturate)

aperture (n.f.) : ouverture, trou
(ang.: aperture)

apical (adj.) : situé à l’apex, au sommet
(ang.: apical)

apiculé (adj.) : formant brusquement une courte pointe munie d’une pointe courte et abrupte (mucroné: pointe plus courte; cuspidé: pointe plus longue et plus raide)
(ang.: apiculate)

apicule (n.f.) : pointe courbe et abrupte
(ang.: apiculus)

aplani (adj.) : comprimé dans un même plan, ex.: feuilles d’Entodon, Erpodium, Plagiothecium
(ang.: complanate)

aplati (adj.) : comprimé
(cf. enflé) (ang.: explanate)

apogamie (adj.) : développement sans fusion de gamètes, d’un embryon (et d’un sporophyte) à partir de cellules du gamétophyte; les sporophytes qui en résultent ont le même nombre chromosomique que le gamétophyte dont ils sont issus
(cf. aposporie, siplosporie) (ang.: apogamy )

apomixie (n.f.) : reproduction sans fusion des gamètes, ex.: développement direct de sporophytes à partir de l’oosphère, ou après fusion de l’oosphère avec l’une des cellules du ventre (ou du col) de l’archégone (observé chez Sphagnum); désigne parfois (abusivement) différents types de multiplication végétative, y compris par propagules
(cf. apogamie) (ang.: apomixis)

apophyse (n.f.) : renflement à la base de la capsule
(syn.: hypophyse) (ang.: apophysis)

aposporie (n.f.): développement d’un gamétophyte à partir de tissus du sporophyte, sans méiose; le gamétophyte qui en résulte a le même nombre chromosomique que le sporophyte dont il est issu
(cf. apogamie, diplosporie) (ang.: apospory)

apparié (adj.) : par paire, par deux, ex.: dents du péristome chez Fabronia (bractées mâles des hépatiques à feuilles), dents marginales des feuilles de Rhizogonium spiniforme
(syn. géminé) (ang.: paired )

appauvri (adj.) : faiblement développé, peu vigoureux, chétif
(ang.: depauperate)

appendice (n.m.) : crête transversale sur les parois horizontales des dents ou des lanières, parfois des cils, de l’endostome (cf. trabécule) (partie apicale, de forme spécifique, des écailles ventrales des Marchantiales); cil, oreillette ou autre excroissance à la base des feuilles des hépatiques
(ang.: appendicula)

appendiculé (adj.) : portant de courtes projections transversales; muni d’appendices
(ang.: appendiculate)

apprimé (adj.) : étroitement accolé, ou appliqué contre la tige
(ang.: appressed)

arboricole (adj.) : croissant sur les arbres
(cf. corticole) (ang.: arboreal)

archégone (n.m.) : organe de reproduction femelle; c’est une structure en forme de bouteilles produisant un ovule; organe sexuel femelle; gamétange femelle; structure pluricellulaire, lagéniforme (en forme de bouteille) comportant un pied, une paroi protectrice stérile (ventre) contenant l’oosphère (puis le zygote) et un col s’ouvrant par dégénérescence d’une cellule-clapet
(cf. gamétange) (ang.: archegonium)

archégoniophore (n.m.) : organe ou rameau spécialisé portant les archégones
(cf. gamétangiophore) (ang.: archegoniophore)

archéspore (n.m.) : méristème sporogène; partie supérieure de l’endothécium (se différenciant en cellules mères des spores et, éventuellement, en élatères ou en cellules stériles)
(cf. sporophyte, élatérocyte, cellule stérile) (ang.: archesporium)

arénicole (adj.) : croissant sur le sable.
(cf. sabulicole) (ang.: arenicolous)

aréolation (n.f.) : réseau cellulaire d’une feuille, réseau à la surface d’un thalle, formé par une disposition caractéristique d’aréoles; réseau cellulaire différencié d’une feuille
(ang.: areolation)

aréole (n.f.) : petites zones angulaires formant un réseau; petite aire; surface polygonale anguleuse ou arrondie, différant en couleur et/ou en texture de la surface environnante, formant parfois un réseau ou un motif caractéristique
(cf. fovéolé) (ang.: areola )

arête (n.f.) : appendice ou poil filiforme, droit et raide; prolongement formé par une nervure excurrente, ex. Tortula
(ang.: arista)

aristé (adj.) : se terminant par un poil raide, par une pointe en forme d’arête de poisson, une barbe; muni d’un arête
(ang.: aristate )

arqué (adj.) : courbé comme un arc, en voûte
(ang.: arcuate)

arrondi (adj.) : courbé en spirale
(syn.: circiné) (ang.: gyrate)

arthrodonte (adj.) : à dents articulées; à péristome composé d’un ou de deux anneaux d’appendices triangulaires ou linéaires (dents ou segments), formés de cellules à parois périclines épaissies [et soudées les unes aux autres]; lamelles parfois munies d’ouvertures longitudinales dues à la séparation des parois transversales épaissies et formant des crêtes saillantes sur la face externe ou interne (cf. trabécule)
(ant.: nématodonte) (cf. haplo-, diplo-, hétérolépidé) (ang.: arthrodontous)

articulé (adj.) : à articulation ou jointures épaissies, ex.: pédicelles de certaines hépatiques à jointures transversales formées par des parois cellulaires épidermiques épaissies
(ang.: articulate)

ascendant (adj.) : irigé obliquement vers le haut, à déplacement en direction de l’apex
(ang.: ascending, assurgent )

assise tapétale assise de cellules dites «nourricières», tapissant l’intérieur de la capsule : (cf. cellule stérile)
(ang.: tapetum)

astome (adj.) : sans opercule, donc indéhiscent; sans stomates
(cf. cléistocarpe) (ang.: astomatous)

atténué (adj.) : étroitement rétréci
(ang.: attenuate )

auricule (n.f.) : petit lobe ou excroissance en forme d’oreille à la marge basale d’une feuille, sur le thalle ou sur d’autres organes, chez les hépatiques; à tissu différencié à la base de la feuilles, chez de nombreuses mousses
(cf. cellule alaire, oreillette) (ang.: auricle)

auriculé (adj.) : se dit d’une feuille portant des auricules, des oreillettes
(ang.: auriculate)

austral (adj.) : de l’hémisphère sud
(ang.: austral)

autoïque (adj.) : avec des archégones et des anthéridies dans des inflorescences séparées mais sur la même plante. À gynécie et andrécie séparées mais localisées sur la même plante ou sur des plantes différentes mais issues d’un même protonéma)
(ang.: autoicous )

axe (n.m.) : ligne hypothétique traversant longitudinalement un organe; tige principale
(ang.: axis )

axillaire (adj.) : à l’aisselle d’une feuille
(ang.: axillary)

Exprimez-vous! Laisser un commentaire...