Nom fém. : organite cellulaire formant une enclave inerte, parfois limitée par une membrane, présente à l'état physiologique ou pathologique dans le cytoplasme et pouvant contenir des substances diverses.
Adj. : De forme vague.
Nom fém. : Périanthe des Hépatiques.
Adj. : Entouré d'une gaine.
Adj. : À fleurs engainées.
Adj. : se dit des feuilles dont les nervures sont disposées en tous sens, vaguement et sans aucun ordre, comme dans la plupart des plantes grasses.
Nom fém. : La vaginule correspond, chez les Mousses, à la partie inférieure de la paroi de l'archégone, ou calyptre, qui persiste autour de la base du pied du sporophyte, né de la fécondation de l'oosphère.
Adj. : vide.
Nom fém. : amplitude écologique d'une espèce dans son ensemble ou par rapport à un événement particulier du milieu.
Adj. : Qui se rapporte aux vallécules, aux sillons.
Nom fém. : Partie creuse et allongée alternant avec les côtes du fruit des Apiacées.
Adj. : mode de disposition des éléments floraux dans le bouton telle que les pièces d'un même verticille, en particulier les pétales, sont contiguës mais ne se recouvrent pas l'un l'autre.
Adj. : se dit d'un type de déhiscence qui s'opère soit par des clapets, des valvules ou des valves.
Nom fém. : Pièce élémentaire composant l'enveloppe d'un fruit déhiscent ou d'une capsule.
Loc. nom. fém. : Enveloppe bractéiforme sous les fleurs de certaines Monocotylédones.
Adj. : voir valvaire.
Préf. : Glumelle sous-tendant une fleur chez les Poacées, ou bractée chez les Cypéracées (Carex).
Nom masc. : en Inde, bocage regroupant généralement des arbres fruitiers spécialement plantés par les villageois et étant un lieu de repos également propice aux cérémonies religieuses et aux fêtes.
Nom fém. : Aldéhyde phénolique contenu dans les gousses de vanille, les couvrant de cristaux à la dessiccation, ou fabriqué à partir de l'eugénol, et qui est employé à des fins aromatiques.
Nom masc. : Technique qui consiste à séparer la balle des grains.
Nom masc. : Individu présentant des caractères phénotypiques ou génotypiques, héréditaires ou non, différents de ceux des autres individus du clone auquel il appartient.
Adj. : voir plutôt panaché
Adj. : Qui concerne une certaine variété de plante.
Nom fém. : Subdivision d'une espèce, uniforme et stable, et distincte par des caractères morphologiques, physiologiques ou autres. Une variété demeurera donc essentiellement inchangée lorsque multipliée.
Loc. nom. fém. : Variété d'une espèce normalement à pollinisation croisée, sélectionnée d'après un modèle qui peut montrer certaines variations, mais qui conserve une ou plusieurs caractéristiques selon lesquelles la variété peut toujours être différenciée des autres.
Nom fém. : Variété résultant d'une variation séminale.
Adj. : Dont les feuilles sont de formes différentes.
Adj. : Qui a des graines de grosseurs diverses.
Nom fém. : zone inondable de la forêt amazonienne, particulièrement au Mato Grosso (Brésil)
Adj. : Dont la tige possède des éléments conducteurs différenciés.
Nom masc. : Regroupement taxonomique de toutes les plantes dont les organes contiennent des tissus conducteurs de sève, c'est-à-dire les Ptéridophytes, les Gymnospermes et les Angiospermes.
Nom fém. : Développement et disposition des vaisseaux dans un organe ou un tissu végétal.
Nom masc. : contenant portatif, fabriqué généralement en tôle, utilisé pour conserver les plantes lors des herborisations.
Nom fém. : Sédiment meuble, gorgé d'eau, visqueux et plastique à éléments détritiques très fins (sable très fin, limon, argile) à colloïdes en grande partie d'origine biologique.
Nom masc. : Ligne saillante formée par le raphé sous l'épiderme de la graine.
Nom fém. : Zone de sédimentation très fine (argile et limon) des rivages subhorizontaux, les côtes maritimes peu inclinées, estuaires, deltas et certains rivages lacustres.
Adj. : Ayant la forme d'un vase, un cône tronqué et inversé.
Loc. nom. masc. : Agent, biotique ou abiotique, qui transporte le pollen des organes mâles vers les organes femelles.
Nom fém. : Chez les Phanérogames, le tube pollinique transporte les deux gamètes mâles jusqu'à l'ovule. Aussi désigne-t-on parfois ce groupe sous l'appellation de Vectrices.
Nom fém. : Action de couvrir une surface de végétaux, notamment de plantes herbacées ; son résultat.
Adj. : Qui est sans rapport avec les organes sexuels, en parlant de certains tissus ou des processus de développement et de reproduction asexuée.
Nom fém. : Mosaïque des communautés de plantes dans le paysage et à un lieu donné tel que dans un habitat, une région, une station.
V. : Pousser; produire des organes végétatifs.
Adj. : Marqué de petites nervures ramifiées et apparentes se distinguant par une saillie ou par leur couleur.
Nom fém. : nervure d'une feuille ou d'une tige.
Nom fém. : Filet coloré et sinueux formant un dessin dans le bois.
Nom fém. : Dernière ramification de la nervure des feuilles.
: Tissu spongieux formé de cellules mortes remplies d'air entourant comme un manchon les racines aériennes de certaines plantes.
Adj. : Qui se roule sur soi-même comme un voile.
Nom masc. : Formation végétale propre aux plateaux du sud et de l'est de l'Afrique du Sud et caractérisée essentiellement, selon les régions, par la prairie et la steppe ou par la savane-parc; plateau d'Afrique du Sud ayant ce type de végétation
1 2 3 4